Fusion entreprise publique française-entreprise internationale : une approche ethnographique des transformations de la gestion des Ressources Humaines (2008-2012)

par Nathalie Merai

Thèse de doctorat en Sociologie mention Sciences des organisations

Sous la direction de Michel Villette.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre Maurice Halbwachs (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Rachel Beaujolin-Bellet, Valérie Boussard, Yves Cohen.

Les rapporteurs étaient Christophe Assens, Jean-Michel Chapoulie.


  • Résumé

    La thèse est une monographie du processus d'intégration qui suit la fusion entre une entreprise privée et une entreprise publique. Elle s'appuie sur une démarche ethnographique, une analyse documentaire et sur une observation participante réalisée au sein d'une direction RH d'une branche d'un grand groupe industriel multinational sur une période de 3 années (fin 2009-2012). La thèse étudie les transformations et les évaluations de la fonction Ressources Humaines. Elle cherche à comprendre comment celle-ci fait face à la dissonance organisationnelle et à la confusion et comment elle parvient à tenir son rôle. L'enquête met en évidence le processus de transformation, son caractère multiple et inachevé quatre ans après la fusion. Celui-ci résulte de plusieurs influences, contingentes, structurelles, institutionnelles, managériales : l'Européanisation et l'application d'un modèle anglo-saxon de la gestion des Ressources Humaines à des filiales françaises, la privatisation, les nombreux changements de toutes sortes, les crises économique et financière. Les dispositifs de mesure sont variés et instables, révélant ce qui compte à un moment donné. Ces éléments expliquent en grande partie la confusion ressentie par les professionnels de la gestion des Ressources Humaines. À l'aide de quatre modèles théoriques issus de la théorie néo-institutionnelle et de la sociologie économique, la thèse émet des hypothèses quant aux mécanismes mis en œuvre par ces professionnels pour faire face à cette confusion. Ainsi, la coordination, les relations individuelles et la coopération, le pouvoir hiérarchique et le contrôle, interviennent à des degrés divers au cours de la période d'intégration.

  • Titre traduit

    Public and private enterprise fusion : ethnography of human resources management transformations


  • Résumé

    The thesis is a monograph of the integration process following the merger between a private company and a public company. It builds on an ethnographic approach, complemented by a literature review related to internal and external business environment, as well as a participant observation conducted in the HR department of a multinational industrial group's branch over a three-year period (late 2009-2012). The thesis studies the transformations and evaluations of the HR function. It seeks to understand how it faces the organizational dissonance and confusion and how HR professionals manage to keep their role. The survey highlights the transformation process. It shows that it is multiple and unachieved four years after the merger. It follows several contingent, structural, institutional, managerial influences: Europeanization and implementation of an Anglo-Saxon model of human resources management within French subsidiaries, privatization, and many changes of all kinds, economic and financial crises. Measuring devices are varied and unstable, highlighting what counts at any given time. These factors explain much of the confusion felt by HR professionals. Using four theoretical models from the neo-institutional theory and economic sociology, the thesis makes some assumptions about mechanisms implemented by HR professionals to deal with this confusion, to organize and be effective. These mechanisms, such as coordination, individual relations and cooperation, hierarchical power and control involved at several levels in the post-integration period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (518 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.456-473. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-91
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.