Les politiques publiques d’équité d’accès à l’enseignement supérieur en France et en Angleterre : une étude comparative

par Jules Donzelot

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Dubet.

Le président du jury était Christine Musselin.

Le jury était composé de Cécile Deer.

Les rapporteurs étaient Sophie Morlaix, Marco Oberti.


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse des politiques « d'ouverture sociale »dans l'enseignement supérieur en France et en Angleterre, à travers l'étude de la genèse des dispositifs, de leurs principes, des modèles d'action mobilisés et de leur mise en œuvre. La démarche comparative vise à faire ressortir les conceptions de l’égalité des chances et de l'équité sous-jacentes à ces politiques, et leurs implications en termes de programmes et d'objectifs. Il en découle des façons différentes de définir les principales causes de l'inégalité des chances d'accès à l'enseignement supérieur, et des remèdes à apporter. Les mesures mises en place en France consistent pour l'essentiel à sélectionner des élèves « méritants » de quartiers défavorisés et à leur faciliter l'accès aux filières les plus sélectives via une intervention au niveau de leur retard académique et culturel. En Angleterre, la logique est plus globale et agit en priorité sur l'élévation des aspirations de tous les élèves défavorisés par leur origine sociale, ethnique ou géographique. Ainsi le « modèle préparatoire » s'est-il imposé en France avec les Cordées de la réussite, et se distingue nettement du « modèle aspirationnel » qui caractérise en Angleterre, le programme Aimhigher.


  • Résumé

    This thesis aims to analyse widening participation to higher education policies in France and in England through the study of their genesis, their theoretical principles, the models of action mobilised and their implementation. The comparative approach seeks to highlight the conceptions of equality of opportunities and equity underlying these policies, and their implications in terms of programs and objectives. It follows from the above that France and England have two different ways of defining the main causes of inequity of access to higher education, and the solutions to treat this problem. French widening participation policies select talented pupils from deprived neighbourhoods and facilitate their access to the most selective courses of study through an improvement of their academic performance and their cultural level. In England, we found a much larger vision in the attempt to raise the aspirations of all the pupils facing a social, ethnic or geographical disadvantage. This thesis thus shows how the “preparatory model” imposed itself in France with the Cordées de la réussite, and is very different from the “aspirational model” wich characterizes, in England, the program Aimhigher.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (419 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.391-407. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-89
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.