Clicks or Pulitzer ? : Web Journalists and their Work in the United States and France

par Angèle Christin

Thèse de doctorat en Sciences de la société

Sous la direction de Florence Weber et de Kim Lane Scheppele.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS en cotutelle avec Princeton University .

Le jury était composé de Paul Dimaggio, Didier Fassin, Viviana A. Rotman Zelizer.

Les rapporteurs étaient Michael Schudson, Philippe Steiner.

  • Titre traduit

    = Clics ou Pulitzers ? : les journalistes web et leur travail aux États-Unis et en France


  • Résumé

    Le journalisme connaît de nombreuses transformations avec le développement d'internet. L'une des principales différences entre la presse papier et la presse en ligne tient à multiplication des métriques internet : les journalistes web reçoivent de nombreuses informations quantitatives sur la popularité de leurs articles en ligne. Une telle quantification entraîne-t-elle une standardisation des pratiques ? Partant du cas du journalisme en ligne, cette thèse explore la façon dont les métriques peuvent prendre des significations radicalement différentes en fonction du contexte. La thèse examine ainsi la réception des métriques internet dans des salles de rédaction web en France et aux Etats-Unis, deux pays aux traditions journalistiques différentes. A partir d'une analyse ethnographique comparée de deux sites internet ainsi que d'une analyse statistique, il apparaît que les journalistes des deux pays font face à des définitions contradictoires de la valeur journalistique : les modes d'évaluation traditionnels fondés sur l'estime des pairs diffèrent de l'évaluation par le clic, fondée sur des mesures quantitatives de popularité. Cependant, les journalistes français et américains font sens des métriques de façon différenciée. Aux Etats-Unis, les journalistes établissent une stricte séparation entre l'évaluation par les pairs et l'évaluation par le clic, alors qu'en France, les journalistes mêlent constamment ces deux modes d'évaluation. La thèse propose le concept d'« arrangement » afin d'expliciter ces différences et souligne la façon dont ces arrangements différenciés découlent des structures et trajectoires distinctes du champ journalistique en France et aux Etats-Unis.


  • Résumé

    The internet is transforming journalism in many ways. Yet one of the most fundamental differences between print and online news is the multiplication of internet metrics : web journalists now receive a constant stream of quantitative information about the online popularity of their work. Does quantification always foster standardization? This dissertation argues instead that metrics take on radically different meanings when they travel between countries. Focusing on the case of online news, I compare the reception of web analytics in tv countries, the United States and France, which have different journalistic traditions and relations to market forces. Drawing on ethnographic analysis of a pair of news websites in the United States and France, as well as quantitative material, I find that web journalists in both countries are faced with conflicting definitions of journalistic value. Traditional "editorial" evaluation based on peer judgment is at odds with "click-based" evaluation, which focuses on the number of page views. In spite of these commonalities, American and French journalists manage the tension between qualitative and quantitative evaluations in different ways. At the U. S. Website, journalists distinguish sharply between editorial and click-based modes of evaluation. In contrast, LaPlace's journalists constantly switch back and forth between qualitative and quantitative criteria of value. These differences between the American and French news organizations can be analyzed as distinct "arrangements" between modes of evaluation. Such arrangements stem from the respective trajectories and structures of the American and French journalistic fields.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.352-379. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-83
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.