Quel modèle professionnel pour l’enseignement ? : réflexions, représentations et pratiques à Chicago, années 1890 – années 1930

par Sonia Birocheau

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Nancy L. Green.

Le président du jury était Anne Ollivier-Mellios.

Le jury était composé de Andrew J. Diamond, Malie Montagutelli.


  • Résumé

    Cette thèse examine l'évolution des fonctions et responsabilités des enseignants et directeurs d'école d'un des plus larges systèmes scolaires urbains américains à une période de vastes réformes éducatives. Dans les années 1890-1930, à Chicago, différents acteurs du monde de l'éducation participent à l'élaboration d'un nouveau modèle professionnel pour l'enseignement afin, notamment, d'améliorer la qualité des écoles publiques et de leur personnel. Une de leurs interrogations porte sur la définition et l'attribution du leadership : sur quels critères et à qui accorder la responsabilité de guider les élèves, les membres de la profession et la société chicagolaise dans son ensemble vers le progrès ? L'étude conjointe des réflexions alors menées en matière de normes professionnelles et des représentations et de l'exercice du métier par des enseignants et des directeurs d'école révèle que, loin de se limiter à un pouvoir de direction réservé aux plus hautes fonctions dans la hiérarchie du système scolaire, le leadership dans l'enseignement prend de multiples formes et concerne une variété d'acteurs. Émerge alors un portrait des enseignants et des directeurs d'école comme des professionnels agissant pour le bien commun et capables de prendre des initiatives et des responsabilités à la fois dans leur environnement professionnel et dans leur vie sociale.


  • Résumé

    This research focuses on the evolution of the roles and responsibilities of school teachers and principals in one of the largest urban American school systems during a time of major educational reforms. In the late nineteenth and early twentieth centuries, groups of educators in Chicago produced a new professional model of teaching designed to improve the quality of public school education and faculty. One of their preoccupations was to define and attribute leadership: who should be responsible for leading the pupils, the profession, and the local community towards progress, and how should they be selected? Close analysis of the new professional norms educators promoted, of the ways in which teachers and principals represented their work and themselves, and of their activities in their professional and social lives paints a more expansive picture of educational leadership than we have imagined. It shows that it was not limited to supervision and decision-making by the upper echelons of the school system, but took on more diverse forms and had a wider variety of actors. This study shows that principals and teachers were professionals and active community leaders working for the common good both inside and outside the classroom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (524 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.473-519. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.