Les « Travailleurs Indochinois » : étude socio-historique d'une immigration coloniale (1939-1954)

par Liêm-Khê Luguern

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Gérard Noiriel.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse retrace l’histoire des 20 000 Indochinois requis en métropole en 1939 par le Ministère du Travail dans les usines travaillant pour la Défense Nationale avant d’être pour partie rapatriés entre 1948 et 1952. Elle analyse dans une démarche sociohistorique l’élaboration d’un « récit » de l’histoire des « travailleurs indochinois » de la Seconde Guerre mondiale et les obstacles méthodologiques, épistémologiques et conjoncturels qui s’y sont opposés. Elle questionne l’apparition médiatique de la figure du « travailleur indochinois », dans un contexte de réception collective travaillé par la question des identités. Pour dépasser le cadre imposé par ce « présent mémoriel », l’histoire des « travailleurs indochinois » replace les parcours de ces hommes dans le mouvement plus large des circulations en situation coloniale et impériale. Elle met ainsi en évidence le poids du déterminisme social dans l’expérience migratoire. Au-delà du discours public et de la catégorisation étatique, la déconstruction d’une domination montre l’extrême diversité de situations et de parcours sociaux que masque l’entité « travailleurs indochinois ». Elle conduit ainsi à contester la notion d’« imaginaire colonial », en montrant que les représentations et les témoignages sont ici le produit d’une lutte et d’une coproduction où l’élite lettrée des Indochinois a joué un rôle majeur. Interrogeant le glissement actuel dans les débats publics du « social » vers le « racial », mais aussi des notions de « subalterne » et de « fracture coloniale » qui réduisent les rapports sociaux à l’antagonisme colon/colonisé, cette thèse entend ainsi contribuer à déconstruire la catégorie d’immigration postcoloniale.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Les Indes savantes à Paris

Les "travailleurs indochinois" : étude socio-historique d'une immigration coloniale (1939-1954)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1136 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.1085-1099. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-42
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2014EHES0042
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Les Indes savantes à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les "travailleurs indochinois" : étude socio-historique d'une immigration coloniale (1939-1954)
  • Détails : 1 vol. (661 p.)
  • ISBN : 978-2-84654-565-52-84654-565-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 619-636. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.