Environmental Management Accounting Development : Institutionalization, Adoption and Practice

par Delphine Gibassier

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hélène Löning.

Le président du jury était Yvon Pesqueux.

Le jury était composé de Christine Pochet, Carlos Ramirez.

Les rapporteurs étaient Nicolas Berland, Jeffrey Unerman.

  • Titre traduit

    Le développement du contrôle de gestion environnemental : Institutionnalisation, adoption et pratiques


  • Résumé

    Cette thèse explore la notion d’innovations en contrôle de gestion environnemental et vise à explorer la façon dont elles sont créées, si elles sont adoptées ou non dans les entreprises et les conséquences de l’adoption, et enfin comment elles sont pratiquées. Les méthodes de recherche combinent l’observation participante, les entretiens semi-directifs et des données secondaires. Cette thèse est composée de trois articles qui explorent ensemble les différentes facettes de l’innovation en contrôle de gestion. Le premier article aborde la question de comment les innovations sont créées et leur processus d’institutionnalisation. L’accent est mis sur les acteurs et leurs stratégies, le qui et le comment du processus d’institutionnalisation. Grâce à une étude de cas approfondie d’une organisation, le deuxième article révèle le processus de non-adoption d’une méthodologie de comptabilité carbone. Le troisième article analyse les pratiques entourant une innovation en contrôle de gestion dans une multinationale. Dans l’ensemble cette thèse fait trois principales contributions théoriques sur le travail institutionnel spécifique développé par les élites, le rôle de la légitimité interne dans la légitimité organisationnelle, et sur les processus de co-émergence de nouvelles pratiques. Cette recherche sur les innovations en contrôle de gestion environnemental contribue également à mieux comprendre comment le développement durable peut aussi être atteint à travers la comptabilité dans les organisations.


  • Résumé

    This dissertation explores the notion of environmental management accounting innovation and aims to explore how they are created, if they are adopted or not into companies and the consequences thereof, and finally how they are practiced. Research methods combine participant observation, semi-structured interviews and secondary data. This dissertation is composed of three articles that together explore the different facets of management accounting innovations. The first article tackles the question of how innovations get created and on their path to institutionalization. The focus is on the actors and their strategies, the who and how of the institutionalization process. Through an in-depth case study of one organization, the second article uncovers the process of the non-adoption of a carbon accounting methodology. The third article analyses the practices surrounding and accounting innovation in a multinational.Overall, this dissertation makes three main theoretical contributions on the specific institutional work developed by elite, the role of internal legitimacy in organizational legitimacy, and on the processes of co-emergence of new practices. This research on EMA innovations also contributes to further understanding how sustainable development can be pursued through accounting in organizations


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.