Développement d'un label énergétique destiné aux bâtiments résidentiels de la région Est-Méditerranée (Syrie et Liban)

par Mothanna Salama

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Mothanna Salama.

Soutenue le 10-12-2014

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de génie des procédés pour l'environnement, l'energie et la santé (Paris) (laboratoire) et de Laboratoire Génie des Procédés pour l'Environnement- l'Energie et la Santé / LGP2ES (laboratoire) .

Le jury était composé de Maxime Schirrer, David Corgier.

Les rapporteurs étaient Guy Burgel, Jean-Rodolphe Puiggali.


  • Résumé

    Dans les pays importateurs d’énergie de la région Est-Méditerranée, comme la Syrie et le Liban, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie. Une extension urbaine dynamique et une croissance démographique importante sont les caractéristiques des villes côtières de cette région, avec une absence totale d’application de règlements thermiques ou énergétiques pour les constructions. L’objectif de ce travail est de mettre en place une certification énergétique pour les bâtiments résidentiels neufs dans la région côtière de l’Est-Méditerranée. Pour atteindre cet objectif, nous avons réalisé une série d’enquêtes sur le terrain pour mettre en évidence les problématiques énergétiques des bâtiments résidentiels dans la ville de Tartous, et établir une base de données servant de référentiel sur les modes de construction, les systèmes énergétiques accessibles et les usages des occupants. Le choix de la RT2012 est le résultat d’une analyse critique et comparative des six labels les plus répandus dans le monde, en vue d’une extension à la région Est-Méditerranée. L’originalité de notre travail est d’aborder la réalité du terrain en adoptant un outil de STD et en nous appuyant sur les spécificités de fonctionnement et d’usage du bâtiment et ses équipements de chauffage, de climatisation, d’eau chaude sanitaire et d’électroménager. Les limites d’amélioration de la performance énergétique, due à l’utilisation des solutions techniques accessibles sur le site, avec un valorisation globale des points de vue énergétique, économique et de confort, nous permettront de déterminer les nouvelles valeurs des indices réglementaires caractérisant notre nouveau label énergétique RT2012-EM. Ce label énergétique, destiné aux différents acteurs du bâtiment pour la conception de bâtiments résidentiels neufs, vise à promouvoir une politique d’utilisation rationnelle de l’énergie, grâce à des bâtiments à basse consommation énergétique.

  • Titre traduit

    Development of an energy label applied to residential buildings of the East Mediterranean region (Syria, Lebanon)


  • Résumé

    In the countries which importing energy in the region of the East-Mediterranean, such as Syria and Lebanon, the building sector is the largest consumer of energy . A dynamic urban expansion and population growth are important characteristics of the coastal towns of this region, with a total lack of application of heat or energy regulations for buildings. The objective of this work is to develop an energy certification for new residential buildings in the coastal region of East Mediterranean. To achieve this goal, we conducted a series of field surveys to highlight energy issues of residential buildings in the city of Tartous, and establish a database for the repository construction methods, energy systems access and usage of the occupants. The choice of the RT2012 is the result of a critical and comparative analysis of the six most popular labels in the world, for an extension to the East Mediterranean region. The originality of our work is to address the reality of the field by adopting a tool of a dynamic thermal simulation and relying on the specific operation and use of the building and equipment of heating, cooling, hot water and appliances. The limits of improving energy performance, due to the use of available technical solutions on site, with a total valuation of viewpoints energy, economic and comfort, will let us determine the new values of the regulatory indices of our new RT2012-EM energy label. The energy label for the different actors of the building to the design of new residential buildings, designed to promote a policy of rational use of energy, through buildings with low energy consumption.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.