Contribution à l'identification des déterminants psychologiques et sociaux des risques de décrochage scolaire chez des collégiens de 5ème au Liban.

par Rowayda Zein

Thèse de doctorat en Psychologie/Orientation

Sous la direction de Valérie Cohen-Scali et de Emmanuelle Vignoli.

Soutenue le 11-12-2014

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Luc Bernaud.

Le jury était composé de Aziz Jellab.

Les rapporteurs étaient Pascal Roquet, Sandrine Croity-Belz.


  • Résumé

    Au Liban, le taux d’abandon scolaire est élevé entre le primaire et le complémentaire(l’équivalent du collège en France). Notre objectif est d’identifier certains facteurspsychologiques et sociaux impliqués dans le risque d’abandon scolaire. Nous avons choisi lathéorie sociale cognitive d’Albert Bandura (2003) - qui étudie les interactions dynamiquesentre facteurs contextuels et facteurs individuels – comme cadre d’analyse systémique desfacteurs en jeu dans le risque d’abandon scolaire. L’étude a été menée auprès de 504 adolescents scolarisés (à un niveau équivalent à celui de la classe de 5e de collège en France) dans l’enseignement public libanais dans un quartier populaire. Les analyses multivariées effectuées sur les données de notre recherche ont montré que l’anxiété scolaire, les expériences d’apprentissages scolaires, les sentiments d’efficacité personnelle relatifs aux apprentissages scolaires, les attentes par rapport à l’école, les intentions d’avenir scolaire et professionnel, le soutien social dispensé par la famille et les professeurs, sont associés au risque d’abandon scolaire des collégiens au Liban.Notre enquête qualitative par entretiens individuels - conduite auprès de 26 élèves (dont huitd’entre-deux avaient abandonné l’école) - a corroboré les données quantitatives et a apportédes informations supplémentaires. En outre, d’autres facteurs en jeu dans l’abandon scolaireont été mis en évidence et, notamment, les représentations sociales des filles et des garçonsrelatives à la scolarité et à la vie professionnelle, représentations qui participent de façonimportante à leur construction identitaire. Nous avons mis en évidence le fait que les facteurscontextuels ont un peu plus de poids que les facteurs individuels. Ainsi, les résultats relatifs àla différence des sexes montrent que les filles et les garçons semblent avoir les mêmesparcours qui permettent d’expliquer le risque d’abandon scolaire.

  • Titre traduit

    Contribution to the determining psychological and social factors related to the risk of school dropout among adolescents of secondary school in Lebanon


  • Résumé

    In Lebanon, the dropout rate is high between the primary and supplementary school (theequivalent of college in France). Our goal is to identify certain psychological and socialfactors involved in the risk of dropping out. We chose Albert Bandura's social cognitivetheory (2003) – which studied the dynamic interactions between contextual factors andindividual factors - as a framework for systematic analysis of the factors involved in the riskof dropping out.The study was conducted among 504 adolescent students (equivalent to a fifth term class inFrench college) in Lebanese public school in a poor neighborhood. Multivariate analyzesperformed on the data of our research showed that school anxiety, school learningexperiences, feelings of self-efficacy related to classroom learning, the expectations of theschool, the future intentions school and work, social support provided by family and teachers,are associated to the risk of dropping out of college in Lebanon.Our qualitative survey by individual interviews - conducted over 26 students (eight of whomhad two-school dropouts) - corroborated the quantitative data and provided additionalinformation. In addition, other factors involved in the dropout were identified and, inparticular, social representations of girls and boys on education and working life,representations that have significant involvement in their construction identity. Wehighlighted the fact that contextual factors have a little more stress than individual factors.Thus, the results for gender differences show that girls and boys seem to have the same causesthat explain the risk of dropping out.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.