Processus de détermination d’une entité comme partie prenante

par Jordan Mbani

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Richard Soparnot.

Le président du jury était Anne Marchais-Roubelat.

Le jury était composé de Olivier Meier, Yvon Pesqueux.

Les rapporteurs étaient Jean-Luc Moriceau, Sandrine Berger-Douce.


  • Résumé

    L’objet de la présente étude est de comprendre comment une entité sociale devient partie prenante d’une entreprise. En effet, les différentes méthodes de détermination des parties prenantes sont critiquées sur leur portée heuristique. Une de ces nombreuses difficultés est leur incapacité à dire "qui" est partie prenante et "qui" ne l’est. Pour le dire autrement, la théorie des parties prenantes manque d’un critère de falsifiabilité. Dès lors, comprendre le processus par lequel une entité devient partie prenante revient implicitement à admettre que cette dernière au préalable ne l’est pas. De ce fait, étudier le processus par lequel un groupe d’individus devient partie prenante d’une entreprise revient à énoncer un critère de falsification puisqu’il devient possible de dire comment être partie prenante comment ne pas l’être. Telle est la problématique générale de ce projet de recherche.Pour comprendre ce processus, la réflexion part donc du postulat qu’une catégorie ne "nait" pas partie prenante mais le devient. La phase empirique de cette recherche repose sur une enquête multi cas. Trois entreprises sont étudiées. Les données traitées selon une analyse de contenu parviennent à faire ressortir une conception de l’entreprise comme nœud de quatre liens. Ces liens sont : un lien partenarial, un lien juridico-politique, un lien commercial et un lien sociétal. Selon le lien par lequel un individu ou un groupe d’individus est lié à l’organisation, il-cet individu- endosse un rôle particulier.Les personnes liées à l’entreprise par un lien partenarial sont des partenaires ou des contractants. Les individus liés à l’entreprise par le lien marchand sont des clients. Le lien juridico-politique met une personne en relation avec l’entreprise via des institutions judiciaires ou politiques. Les individus liés à l’entreprise par le lien sociétal sont des parties prenantes. Tout rôle étant provisoire, alors les individus sont provisoirement des parties prenantes. Le processus par lequel un groupe d’individus peut devenir partie prenante débute par la survenue d’un élément à enjeu (décision, comportement organisationnel). Le processus est aléatoire, imprévisible, contextuel et temporaire puisque tout acte de l’entreprise ne suscite pas de mobilisations.

  • Titre traduit

    Process of determining of an entity as a stakeholder


  • Résumé

    The purpose of this study is to understand how a social entity becomes a stakeholder. The various methods of determining the stakeholders are criticized on their heuristic value. One of these problems is their inability to say "who" is a stakeholder and "who" is not. In other words, the stakeholder theory lacks a criterion of falsifiability. Therefore, understanding the process by which an entity becomes a stakeholder means that this entity is not a priori a stakeholder. Consequently, studying the process by which a group of individuals becomes a stakeholder of a company returns to state a criterion of falsification. This is the general problem of this research.To understand this process, it is said that any group cannot be considered at beginning as a stakeholder but it can become a stakeholder. The empirical phase is based on a multiple- case study. Three companies are studied. The study reveals three main results. First, the firm is seen as a four-relationship node. Second, all parties cannot be consider as stakeholders. Finally, according to the link through which an individual or group of individuals is related to the organization, it assumes a special role. These links are: the partnership relationship, the legal-political relationship, the commercial relationship and the societal relationship. Persons related to the company by a partnership relationship are partners. Individuals related to the company by the commercial relationship are clients. The legal and political relationship puts a person in connection with the company through legal or political institutions. Individuals related to the company by the societal relationship are stakeholders.The process by which a group of individuals can become stakeholders begins with the occurrence of an element in issue (decision, organizational behavior). The process is random, unpredictable, and temporary because any decision of a company do not cause mobilizations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.