Rupture et réorganisation du projet professionnel en référence à l'activité : le cas des personnes malades chroniques

par Joëlle Mezza

Thèse de doctorat en Psychologie/Orientation

Sous la direction de Even Loarer et de Dominique Lhuilier.

Soutenue le 27-06-2014

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Brigitte Almudever.

Le jury était composé de Valérie Cohen-Scali.

Les rapporteurs étaient Anne-Marie Costalat-Founeau, Geneviève Fournier.


  • Résumé

    L’irruption d’une maladie chronique constitue une rupture dans la vie des individus, qui les conduit à repenser leur projet professionnel. A partir d’un dispositif collectif d’échanges sur le thème du maintien ou du retour au travail, de 35 entretiens semi-directifs de recherche et de 27 entretiens d’orientation, notre étude tend à montrer que le projet des personnes malades s'élabore soit dans la continuité de leur situation de travail antérieure, soit dans un désir de changement. Les activités des sujets, de travail ou hors travail, apparaissent comme un moyen de se dégager de la maladie et d’éprouver ce dont on est capable. Elles sont sources de projection de soi dans l’avenir et permettent, alors même que la référence à celui qu’on était auparavant n’est plus valide, d’étayer le projet sur des expériences concrètes. En cela, elles sont un déclencheur des réorganisations. Le projet est donc un moyen de restauration des capacités d’action sur soi et sur son environnement.

  • Titre traduit

    Breakdown and reconstruction of the career plan in reference to the activity : the case of individuals suffering from chronic disease


  • Résumé

    Whenever a chronic disease arises, it does mark a break in people’s life, which often leads them to reconsider their vocational project. Through a collective workshop about how to hang on or to return to work and the addition of 35 semi-directive research interviews and 27 counseling interviews, we aim to show that people suffering from a chronic disease build their vocational project, by either carrying on their previous professional life or trying to change it. Both work and off- work activities seem to be a way of escaping the disease and assessing their own capabilities. Through activities, people can picture themselves in the future and build a project based on real experiences, although they are not anymore the person they used to be. Thus, these activities cause reorganizations. The project becomes therefore a way of restoring the ability to act by oneself and on the environment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.