Qualité d’audit, comité d’Audit et crédibilité des états financiers après le scandale Enron : approche empirique dans le contexte Français.

par Jamel Azibi

Thèse de doctorat en Comptabilité-Contrôle-Audit

Sous la direction de Hubert Tondeur et de Mohamed Tahar Rajhi.

Le président du jury était Alain Burlaud.

Le jury était composé de Adel Boubaker.

Les rapporteurs étaient Lionel Escaffre, Faouzi Jilani.


  • Résumé

    Fin 2001, début 2002, les États-Unis ont été frappés par un nombre élevé de scandales financiers. Plusieurs affaires ont été révélées par les médias, singulièrement le cas Enron. La reformulation de la profession d'audit en matière d'indépendance des auditeurs et des comités d'audit après le scandale Enron a cherché à garantir la crédibilité des états financiers. L'objectif de ce travail est de tester l'effet de la nouvelle formulation de la profession d'audit, notamment en matière d'indépendance des auditeurs et des comités d'audit, précisément sur la question de la crédibilité des états financiers. Trois objectifs opérationnels ont été traités dans le cadre de cette étude. Premièrement, nous avons analysé les effets de l’affaire Enron sur la réaction des marchés financiers, le choix des commissaires aux comptes et l’affermissement du conservatisme des auditeurs, dans le contexte français. Deuxièmement, nous avons étudié l’impact de l’institution du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes sur l’indépendance des auditeurs. Finalement, nous avons étudié l’influence du Comité d’audit sur la crédibilité des états financiers après le rapport Bouton de 2002. Les résultats empiriques s’attachent à montrer que la présence d’un co-commissaire aux comptes Non-Big a minimisé l’effet négatif de la réaction du marché financier français lors de l’annonce du scandale Enron. Par contre, le scandale Enron n’a pas influencé significativement la perception des investisseurs institutionnels étrangers envers les services des grands cabinets d’audit. Ces derniers n’ont pas justifié la production d’une bonne qualité d’audit par rapport aux Non-Big. Pour rétablir la confiance sur les marchés financiers, le législateur français est intervenu via la création d’un organisme de supervision publique de la profession comptable intitulé le H3C. Les résultats empiriques montrent que la création du H3C a renforcé l’indépendance des auditeurs. Par contre, l’annonce du lancement des activités disciplinaires de ce nouvel organisme après 2005 n’a pas d’effet significatif sur l’indépendance des auditeurs. Par contre l’apparition du rapport Bouton en 2002, et la nouvelle dimension accordée au contrôle interne, montre que ce dernier dépendant des caractéristiques des comités d’audit notamment l’expertise et l’indépendance de leurs membres.

  • Titre traduit

    Audit Quality, Audit Committee and Financial Statement Credibility after the Enron Scandal : empirical Approach in French Context


  • Résumé

    At the end of 2001, the scandal series was announced in the US context. Several scandals, especially the Eron failure, were revealed in the first stage by the media. The main purpose of this research is to study the impact of the new reform, in audit after Enron scandal, on auditor independence, audit comity and financial statement credibility. Three operational objectives have been treated in this study. First, we have analyzed the effects of Enron scandal on financial market reaction, auditor choice and auditor conservatism in the French context. Second, we have investigated the impact of the new reform on the auditor independence. Finally, we have examined the effect of audit committee on financial statement credibility after the adoption of the Bouton Report in 2002.The empirical results have shown that the presence of the Non-Big4 members in the legal audit process have minimized the negative effect of the reaction of the SBF 250. However, the perception of the foreign institutional investors has not changed significantly for the Big4 audit services. This auditor group (Big4) does not justify the production of the audit quality compared to other auditors in France. To restore confidence in the financial market, the French legislative authority has created the H3C. The empirical results have revealed that the establishment of the H3C has ameliorated the auditor independence. Hence, the announcement of the launch of H3C disciplinary activity after 2005 has not had a significant effect on auditor independence. In contrast, the appearance of the Bouton Report in 2002 and the reform related to the internal control depend on the audit committee characteristics (expertise and independence audit committee members).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.