Sourires de joie, d'affiliation et de domination : Approche simulationniste

par Magdalena Rychlowska

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sylvie Droit-Volet et de Paula Marie Niedenthal.

Soutenue le 15-04-2014

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire de psychologie sociale et cognitive (Clermont-Ferrand) (équipe de recherche) et de (LAPSCO) Laboratoire de psychologie sociale et de psychologie cognitive (laboratoire) .

Le président du jury était Marie Izaute.

Le jury était composé de Sylvie Droit-Volet, Paula Marie Niedenthal, Agneta Fischer.

Les rapporteurs étaient Francois Ric, Philippe Schyns.


  • Résumé

    Bien que la perception et l’interprétation des expressions faciales soient critiques pour notre vie sociale, leurs mécanismes restent largement incompris. Le but de ma thèse a été d’essayer de comprendre ces processus en analysant le sourire, qui est la plus complexe des expressions.Dans une série de 9 études, nous avons examiné le rôle du contact visuel et du mimétisme facial dans la perception des sourires. Les résultats d’une première série d’études (Chapitre 2) ont révélé que les sourires accompagnés du contact visuel ont plus d’impact émotionnel et sont plus imités par les observateurs que les sourires sans échange de regards. De plus, les études que nous avons réalisées auprès des enfants et d’adultes (Chapitre 3) révèlent que le mimétisme facial est effectivement important non seulement pour un jugement correct de l’authenticité des sourires, mais aussi pour le développement des compétences émotionnelles en général. Afin d’estimer les effets du mimétisme facial, il est important de mieux comprendre les expressions faciales que l’on imite. Dans une deuxième série d’études (Chapitre 4) nous avons donc cherché à regarder les différentes fonctions de sourire en validant une typologie fonctionnelle des sourires, ceux de joie, d’affiliation et de domination. Les résultats montrent que l’usage de ces sourires dans 9 pays, ainsi que les normes gouvernant l’expressivité faciale dans 31 pays peuvent être prédits par l’homogénéité de la population de ces pays à travers les siècles. La morphologie des sourires de joie, d’affiliation et de domination est l’objet des expériences en cours. En somme, ce travail de recherche sur le sourire révèle l’importance de l’expérience corporelle et de la simulation des expressions faciales perçues chez l’autre dans l’interaction sociale.

  • Titre traduit

    Pleasure, affiliative and dominance smiles : an embodied simulation account


  • Résumé

    Facial expressions are the core of our social life, but the exact mechanisms underlying their perception and interpretation are yet to be explained. The goal of this dissertation was to use the human smile as a case study in order to shed more light on the processing of facial expression. We first examined the role of eye contact and facial mimicry in the judgments of smiles. The findings revealed that smiles accompanied by eye contact have more emotional impact and elicit more corresponding smiling than smiles accompanied with averted gaze (Chapter 2). Moreover, studies involving children and adult participants (Chapter 3) show that facial mimicry is involved not only in perceptions of smile authenticity but also in the development of general emotional competence. Still, in order to define facial mimicry and explore its effects we need to specify what exactly is mimicked. A second series of studies (Chapter 4) provided initial support for the social-functional typology of reward, affiliative and dominance smiles and showed that the endorsement of these smiles – as well as general expressivity norms – can be predicted by a country’s demographic history, namely the homogeneity of its population over the centuries. The ongoing experiments investigate the morphology and the time course of the three functional smiles. Combined, our findings highlight the role of embodied simulation and bodily experience in the processing of smiles in particular and facial expression in general.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.