Rôle de Dkk1 et Noggin pendant la différenciation de l'endoderme extraembryonnaire au cours du développement murin

par Maxime Gasnier

Thèse de doctorat en Biologie du développement

Sous la direction de Claire Chazaud.

Soutenue le 30-01-2014

à Clermont-Ferrand 1 , dans le cadre de École doctorale des sciences de la vie, santé, agronomie, environnement (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Génétique, reproduction et développement (équipe de recherche) .

Le président du jury était Vincent Sapin.

Les rapporteurs étaient Olivier Destaing, Isabelle Migeotte.


  • Résumé

    A 3,5 jours de développement (E3.5), l'embryon de souris est composé d'une couche externe de trophectoderme (TE) entourant la cavité blastocélique et la masse cellulaire interne (MCI). La MCI comprend une population hétérogène de précurseurs d'épiblaste (Epi) et d'endoderme primitif (EPr) dans une configuration "poivre et sel". A E4.5, ces cellules ségrégent, les cellules d'EPr migrant vers la surface de la MCI pour former un épithélium. A E4.75 cet épithélium donne naissance à 2 tissus distincts : un épithélium d'endoderme viscéral (EP) et à l'endoderme pariétal (EP) qui migre le long du TE. Une transition épithélium-mésenchyme est impliquée dans la formation de l'EP. Je m'intéresse au rôle de Dkk1, un inhibiteur de la voie Wnt canonique et activateur de la voie Wnt/PCP, et Noggin, un inhibiteur des BMP, dans la différenciation de l'endoderme extraembryonnaire. J'ai montré que Dkk1 est un marqueur de l'EPr qui devient apicalement polarisé à E4.5. Son expression est ensuite restreinte aux cellules de l'EP. J'ai aussi montré que Noggin est exprimé dès la préimplantation puis dans l'EP et au niveau de la charnière EV-Ep. Par des expériences de perte et de gain de fonction des voies Wnt et BMP et en utilisant les souris mutantes j'ai analysé le rôle de ces deux facteurs dans la différenciation de l'endoderme extraembryonnaire.


  • Résumé

    At 3.5 days of development (E3.5), the mouse embryo consists of an outer layer of trophectoderm (TE) surrounding the blastocelic cavity and the inner cell mass (ICM). The ICM is composed of intermingled populations of epiblast (Epi) and primitive endoderm (PrE) precursors, that sort to form two distinct tissues. At E4.75 this epithelium differentiates into visceral endoderm (VE) and parietal endoderm (PE) that migrates along TE. An epithelium-mesenchyme transition (EMT) is involved in PE formation while the VE is maintained as an epithelium. My work focuses on the role of Dkk1, a Wnt canonical pathway inhibitor and Wnt/PCP pathway activator, and Noggin, a BMP pathway inhibitor, in extraembryonic endoderm differentiation. I have shown that Dkk1 is a marker of PrE precursors and is apically polarised at E4.5. Afterwards, its expression is restricted to PE. Noggin is expressed during preimplantation and then in PE and EV-EP hinge. By gain and loss of fonction experiments of Wnt and BMP pathways and by using mutant mice, I studied the role of these two factors in extraembryonic endoderm differentiation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.