Trois essais sur l'impact de la RSE sur les politiques financières des entreprises

par Guillaume Pijourlet

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Mohamed El Hédi Arouri.

Le président du jury était Yves Mard.

Les rapporteurs étaient Pierre Chollet, Jean-Laurent Viviani.


  • Résumé

    Cette thèse est constituée de trois essais visant à comprendre dans quelles mesures la performance sociale des entreprises exerce une influence sur leurs politiques financières.Nous souhaitons ainsi contribuer à la littérature portant sur les conséquences sur les marchés financiers de l’engagement RSE des entreprises. Puisque les décisions financières sont affectées par les problèmes d’agences, ou ont un impact sur eux, nous soutenons que l’analyse de l’effet de la performance sociale des entreprises sur leurs décisions financières est une piste de travail intéressante pour comprendre si une performance sociale élevée est compatible avec la maximisation de la richesse des actionnaires. Ainsi, dans notre premier essai, nous étudions l’impact de la performance sociale sur la valeur des actifs liquides. Nous montrons que les investisseurs attribuent une valeur supérieure aux disponibilités détenues par des entreprises ayant une performance sociale élevée. Ce résultat est cohérent avec l’idée selon laquelle une performance sociale élevée conduit à une utilisation efficace de la trésorerie. En outre, nous exposons que l’impact positif de la performance sociale sur la valeur des actifs liquides n’est observé que pour des entreprises se situant dans des pays dans lesquels la protection des investisseurs est élevée. Ainsi, nous soulignons que la qualité des institutions joue un rôle important dans la relation entre la performance sociale et la valeur de marché des entreprises.Dans un second essai, nous étudions l’influence de la performance sociale sur la politique de dividendes. Dans un contexte international, nous révélons que les entreprises socialement responsables ont plus tendance à verser des dividendes que les autres et à payer des dividendes plus élevés. Cet essai semble montrer que la politique de dividendes est un moyen de résoudre les problèmes d’agence potentiels associés aux politiques de RSE. En ce sens,nous observons que la relation positive entre performance sociale et niveau de dividendes est vraie seulement lorsque la qualité de la gouvernance est élevée. Enfin, notre troisième essai se penche sur l’impact de la performance sociale à la fois sur la structure financière, sur le choix de la source de financement et sur la taille des émissions d’actions. Nous montrons que la performance sociale a un impact négatif sur le niveau d’endettement. Nous observons également que les entreprises socialement responsables émettent des actions plus souvent que les autres. De plus, en se basant sur la littérature montrant un effet négatif de la performance sociale sur l’asymétrie d’information, nous soulignons que les entreprises socialement responsables émettent de plus gros volumes d’actions. Nous révélons également que ces entreprises sont moins sensibles aux conditions de marché lorsqu’elles décident d’avoir recours à l’émission d’actions. En définitive, nos résultats suggèrent que la performance sociale est un déterminant significatif des politiques financières des entreprises et que les entreprises semblent prendre en compte les conséquences financières de leurs politiques de RSE dans leurs prises de décisions financières.

  • Titre traduit

    Three Essays on the Impact of CSR on Firms’ Financial Policies


  • Résumé

    This thesis consists of three essays investigating the impact of Corporate Social Responsibility (CSR) performance on several firms’ financial decisions. We aim to contribute to the growing literature on the capital market consequences of CSR activities. Since many financial decisions affect or are affected by agency problems, we argue that analysis of the impact of CSR commitment on firms’ financial policies is an interesting way to observe whether and how high CSR performance and shareholder wealth maximization are compatible.Thus, in our first essay, we study the impact of CSR performance on the value of cash holdings. We find that investors assign a higher value to cash held by high CSR firms. This result is consistent with the idea that investors expect that high CSR performance leads to an efficient use of cash holdings. In addition, we show that the positive impact of CSR performance on the value of cash holdings is observed only for firms operating in countries with high investor protection. Hence, we underline that country-level governance seems to shape the relationship between CSR performance and market value. In the second essay, we investigate the influence of CSR performance on dividend policies. In an international context,we reveal that high CSR firms are more likely to pay dividends, and to pay larger dividends.This essay provides evidence that dividend policy is a means to reduce potential agency problems related to CSR activities. In this way, we also show that the positive relationship between CSR performance and dividend payout is observed only when corporate governance is effective. Finally, our third essay investigates the impact of CSR performance on capital structure, debt-equity choice and the size of equity issuances. We find that CSR performance is negatively related to leverage. We also highlight that high CSR firms issue equity instead of debt more frequently. Moreover, consistent with recent papers that show a negative effect of CSR performance on information asymmetry, we highlight that high CSR firms issue larger amounts of equity than other firms. We also show that these firms are less dependent on market conditions for their equity issuances. Overall, our results suggest that CSR performance is a significant determinant of firms’ financial policies, and that firms seem to take the financial consequences of their CSR policies into account in their financial decisions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Clermont-Ferrand).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.