Trois essais sur Finance International et Commerce International

par Sainan Huang

Thèse de doctorat en Sciences économiques - EM2C

Sous la direction de Cristina Terra.

Soutenue le 26-09-2014

à Cergy-Pontoise , dans le cadre de Ecole doctorale Économie, Management, Mathématiques et Physique (EM2P) (Cergy-Pontoise, Val d'Oise) , en partenariat avec Laboratoire THEMA (Cergy-Pontoise) (laboratoire) et de Théorie économique- modélisation et applications / THEMA (laboratoire) .

Le président du jury était André Fourçans.

Les rapporteurs étaient Valérie Mignon, Jérôme Héricourt.


  • Résumé

    Cette thèse est organisée en trois chapitres. Chaque chapitre correspond à un article dans les domaines de la finance internationale et du commerce international. Chapitre 1: Une analyse empirique du cycle électoral des taux de change réel: Asie de l'Est vs. Amérique Latine. Dans cet article, nous analysons les fluctuations des taux de change réels pendant les élections en Asie de l'Est, et nous effectuons une comparaison avec les expériences des pays d'Amérique latine. Tout d'abord, nous avons trouvé un nouveau type de cycle électoral de taux de change réel pour l'Asie de l'Est, qui s'oppose à celui des pays d'Amérique Latine. Ensuite, nous étudions les politiques utilisées par les politiciens pour influencer le taux de change pendant des élections. Chapitre 2: Populisme du taux de change. Les résultats empiriques ont montré que les économies d'Amérique Latine et de l'Asie de l'Est présentent des cycles électoraux du taux de change opposés. Les taux de change ont tendance à se déprécier pendant la période qui précède les élections et à s'apprécier ensuite pour les économies d'Asie de l'Est alors que le phénomène opposé se déroule dans les économies d'Amérique Latine. Cet article propose un modèle théorique qui explique le cycle électoral du taux de change dans ces deux régions. Le mécanisme derrière le cycle est engendrée par les politiciens qui essaient de signaler qu'ils sont du type de l'électeur médian, biaisant leur politique en faveur de la majorité de la population avant les élections. Les forces motrices du populisme d'inversion du taux de change dans ses deux régions sont les effets distributifs du taux de change réel et les différences de taille relative des secteur des biens échangeables et le secteur des biens non échangeables dans ses deux régions. Chapitre 3 : La décomposition du déclin du commerce international pendant les crises financières. La crise financière mondiale de 2008-2009 a été accompagnée d'une forte baisse du commerce international, ce qui pose la question sur le rôle de la finance sur le commerce international. Nous contribuons à cette littérature en étudiant l'impact de la crise sur les échanges bilatéraux, en utilisant les données de 103 exportateurs, 188 importateurs et 27 secteurs pour 1995-2009. Tout d'abord, nous analysons les réponses des échanges bilatéraux à la crise financière quand le choc frappe soit le pays exportateur soit le pays importateur. Ensuite, cet article contribue au débat sur l'effondrement du commerce international pendant les crises. Est-ce que la chute du commerce international est provoquée par des chocs de demande ou des chocs d'offre? Enfin, nous étudions l'impact de la crise financière sur la marge extensive du commerce, qui peut être une indication de l'impact permanent sur le commerce.

  • Titre traduit

    Three essays on International Finance and International Trade


  • Résumé

    This thesis is comprised of three chapters. Each chapter corresponds to an article in the field of international finance and international trade. Chapter One: An Empirical Analysis of Real Exchange Rate Election Cycle: East Asia vs. Latin America. Empirical literature depicts an exchange rate cycle around elections in Latin America: exchange rates tend to be more appreciated before than after elections. In this paper we analyze the behavior of real exchange rates (RERs, hereafter) around elections in East Asia, and perform a broad comparison with the experiences of Latin America countries. Our contributions to the empirical literature on exchange rate election cycle are threefold. First, we find a new type of RER election cycle in East Asia region, which is opposite to one of Latin America. Second, we investigate the possible policies used by the policy-maker to influence the RER around elections. We find that RER variation around elections can be partially captured by changes in international reserves. Our results are consistent with international reserves being used by policy-makers to influence exchange rates and produce its election cycle, and we find that international reserves increase in the month preceding elections in East Asia, but decrease in Latin America. Third, we show that in both regions the RER election cycle is clearly identified before central bank reform, but the cycle disappears in the post-reform data, indicating that monetary policy is one of the channels through which the RER election cycle is generated. Chapter Two: Exchange Rate Populism. Empirical findings have shown that East Asian and Latin American economies present opposite exchange rate electoral cycles: exchange rates tend to be more depreciated before and appreciated after elections among East Asian economies, and the opposite is true in Latin America. This paper proposes a theoretical model that explains the opposite exchange rate electoral cycle in these two regions. In a setup where policy-makers differ in their preference bias towards non-tradable and tradable sector citizens, the RER is used a noisy signal of the incumbent's type in an uncertain economic environment. The mechanism behind the cycle is engendered by the incumbent trying to signal he is median voter's type, biasing his policy in favor of the majority of the population before elections. The driving forces of the opposite exchange rate populism in these two regions is the RER distributive effects and the difference of the relative size of tradable and non-tradable sectors in these two regions. Chapter Three: The Decomposition of Trade Collapse during Financial Crises. The global financial crisis of 2008-2009 was accompanied by a sharp decline in international trade, which raises the question on the role of finance on international trade. We contribute to this literature by investigating the impact of financial crises on bilateral trade, using data of 103 exporters and 188 importers at 27 sectors-disaggregation from 1995 to 2009. Firstly, we analyze the responses of bilateral trade to financial crisis and the shock hits the exporting country or the importing country. Secondly, this paper investigates whether the trade collapse following crisis is caused by demand or supply shocks. Thirdly, we investigate the impact of financial crisis on the extensive margin of trade, which may be an indication of its permanent impact on trade.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.