(D)écrire La Havane : les représentations de la ville dans la littérature cubaine de fiction (XIXe-XXIe siècles)

par Nelly Le Naour

Thèse de doctorat en Etudes hispanophones - Cergy

Sous la direction de Françoise Moulin-Civil.

Soutenue le 06-09-2014

à Cergy-Pontoise , dans le cadre de École doctorale de droit et sciences humaines (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) , en partenariat avec Civilisations et identités culturelles comparées des sociétés européennes et occidentales (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) (laboratoire) et de Civilisations et Identités Culturelles Comparées des Sociétés Européennes et Occidentales / CICC (laboratoire) .

Le jury était composé de Gustavo Guerrero, Renée Lucien.

Les rapporteurs étaient Michèle Guicharnaud-Tollis, Sandra Hernandez.


  • Résumé

    Cette étude a pour ambition d'analyser les descriptions littéraires de La Havane dans la diachronie. Il s'agit d'appréhender la ville comme une entité narrative à part entière, dans les nouvelles et les romans cubains du XIXème siècle à nos jours. Occupant une place privilégiée dans la littérature nationale, la capitale cubaine s'est chargée de représentations et de fonctions multiples qui ont évolué au fil des décennies, variant selon les points de vue esthétiques ou les partis pris descriptifs. Notre projet consiste à mettre en évidence les différentes manières d'appréhender l'espace urbain dans notre corpus mais aussi d'établir des ponts entre les époques pour ainsi faire dialoguer les œuvres entre elles. En étudiant les caractéristiques de La Havane littérarisée, nous prétendons assembler les différentes pièces d'un puzzle encore en construction afin de dresser le portrait kaléidoscopique d'une ville devenue espace littéraire. Envisagée comme un cadre référentiel renvoyant à une réalité géographique et socio-historique précise, la cité mise en fiction est aussi un espace symbolique fortement connoté. En tant qu'objet d'écriture, elle est également un espace poétique qui, en se détachant complètement de son référent réel, fait naître de multiples imaginaires urbains.

  • Titre traduit

    Writing Havana : representations of the city in cuban fictions (19th to 21th centuries)


  • Résumé

    The object of this study is to present a diachronic analysis of the descriptions of Havana in Cuban literature. We have defined the city's status as a narrative object among Cuban novels and short stories from the 19th century to the present day. Central to the national literature, the Cuban capital city had gradually been endowed with multiple functions and representations, which vary depending on the aesthetic viewpoints or descriptive stances adopted by different authors. Our project consists not only in analysing the ever-changing physiognomy of this particular urban landscape within the scope of our corpus, but also in drawing bridges between different eras in order to outline the dialectic dynamics which exist between these stories. By paying close attention to the characteristics of literary Havana, we have begun assembling the pieces of a puzzle that is still in the making, thus reflecting the kaleidoscopic image of a city which has become a literary landscape. Used as the frame of reference for a precise geographical and socio-historical reality, the Havana of Cuban fictions also bears a strong and complex symbolic quality. As the object of these writings, it is also a poetic space which, by detaching itself from its actual referent, creates a multiplicity of imaginary urban landscapes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.