Transmission du réseau personnel du prédécesseur au successeur-fille dans les entreprises familiales tunisiennes

par Hanène Ben Hammouda Labidi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ali Smida.

Soutenue en 2014

à Caen , dans le cadre de École doctorale économie-gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Normandie innovation marché entreprise consommation (laboratoire) .

Le président du jury était Thierry Jolivet.

Le jury était composé de Ali Smida, Thierry Jolivet, Faouzi Bensebaa, Saïd Yami, Samuel Grandval.

Les rapporteurs étaient Faouzi Bensebaa, Saïd Yami.


  • Résumé

    S'intéresser de manière spécifique à la transmission du réseau personnel dans les entreprises familiales ayant réussi transférer leur entreprise à au moins un membre de la nouvelle génération, c'est se préoccuper d'un phénomène émergeant pour lequel les chercheurs en PME et Entrepreneuriat ont, jusqu'à ce jour, montré peu d'intérêt. Ainsi, notre objectif est de s'intéresser à une éventuelle transmission de l'entreprise familiale au successeur-fille tunisienne. A cet égard, l'ambition de cette thèse est d'apporter une contribution à la compréhension de la transmission du réseau personne du prédécesseur au successeur-fille ainsi que les ressources procurées, les facteurs favorisant et les obstacles freinant cette transmission. Afin de répondre à notre problématique, nous avons opté pour une étude qualitative multi sites s'inscrivant dans un paradigme interprétativiste. Nous avons retenu le principe de l'entretien comme mode de collecte des données qualitatives. L'étude s'est déclinée à l'exploitation de sept cas d'entreprises familiales tunisiennes transmises au successeurs-filles. La collecte a été réalisée grâce à des entretiens servi-directifs, et l'analyse de contenu s'est faite l'aide du logiciel NVivo010. Cette investigation a montré que malgré, l'importance de la transmission du réseau personnel des prédécesseurs au successeurs-filles et l'importance des ressources obtenues par le biais de ces relations et des ressources profitables pour les remplaçantes et l'entreprise familiale, des obstacles culturels peuvent exclure les filles d'intégrer ce réseau. Néanmoins, les données qualitatives analysées, nous ont permis de mieux cerner les raisons du choix du successeur-fils tunisienne. Ainsi, les prédécesseurs ont déclaré que le genre du successeur n'intervient que très peu dans leur choix ce qu’explique le changement de la situation de la femme tunisienne. Nous avons conclu aussi que d'autres raisons peuvent influencer l'acceptation de la fille tunisienne dans la sphère de l'entreprise familiale telle que son implication actuelle dans l'entreprise, sa relation avec le prédécesseur, ses compétences et ses traits de personnalité.

  • Titre traduit

    Transmission of the personal network from the predecessor towards the daughter- successor within the tunisian family enterprises


  • Résumé

    By focusing on one specific way of the transmission of the personal network within the family enterprise, which managed to transfer the enterprise to at least one member of the next generation, that means to reflect on an emerge phenomenon which researchers on. SME and Entrepreneurship have shown, till this time, little interest. Therefore, o objective is to focus on a potential transmission of the Tunisian family enterprise to its daughter-successor. Within the regard, this PhD thesis aims at providing a good understanding of the transmission of the personal network from the predecessor to the daughter-successor in addition to finding out the funding resources, the favouring factors as well as the obstacles hampering this transmission. As a response to the central question of this thesis, we opted for a multi-site qualitative research by adopting interpretative paradigm. Besides, we have also chosen to conduct interviews as a qualitative approach of data collection. Therefore, the research was carried out by analysing seven case studies of Tunisian family enterprises transmitted fro predecessors to daughter-successors. Concerning the data collection, it was carried out through semi-direction) conversations, while the analysis of content was done by using the software NVivo010. The investigation has shown that despite the importance of the transmission of the personal network from the predecessors to the daughter-successors as well as the importance of the resources gained thanks to these relationship and the profitable resources provided for the successors and the family company as whole, Sociocultural constraints mi exclude the girls from this network. Nevertheless, the analysed qualitative data do emphasize the reasons behind the choice of the Tunisian daughter successor as the core of the investigation. Besides, the predecessors have pointed out that rarely has the gender of tl successor been at stake during the transmission and this reflects the remarkable social status of Tunisian women. Lastly we have realized that there are other reasons which have allowed the Tunisian women to take part in the family enterprise such as the commitment in the enterprise, the close relationships with the predecessor, the skilfulness and the character.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 342 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN D 2014 BEN HAMMOUDA-LABIDI B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2014/CAEN/0506
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.