Contribution à l’analyse de la contrefaçon : cas du Congo-Brazzaville

par Moyo Nzololo

Thèse de doctorat en Economie Gestion

Sous la direction de Olivier Gaussens.

Soutenue en 2014

à Caen , dans le cadre de École doctorale économie-gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Centre de recherche en économie et management (Rennes) (laboratoire) .


  • Résumé

    La première partie de la thèse est consacrée à l'analyse économique de la contrefaçon. Le phénomène de la contrefaçon est placé dans le cadre de la libéralisation des échanges des biens. La contrefaçon est appréhendée comme étant une violation des droits de la propriété intellectuelle. Nous avons expliqué que la contrefaçon se développe à cause du niveau de qualité variable (faible, moyen, élevé) des produits mis sur le marché. La qualité permet ainsi une différenciation verticale des produits. On distingue des produits de basse qualité et des produits de qualité supérieure. Les produits contrefaits sont de basse qualité et moins chers que les produits de qualité supérieure. Nous avons montré que l'information imparfaite sur la qualité des produits est une défaillance du marché sur laquelle prend appui notamment la contrefaçon " trompeuse". Nous avons abordé la contrefaçon "non trompeuse" en considérant que le produit contrefait est un substitut (non parfait) au produit original mais qui, pour plusieurs raisons, attire le consommateur. La deuxième partie est une analyse empirique de la contrefaçon au Congo Brazzaville. Nous avons montré que les produits contrefaits entrent sur le territoire par le biais des importations des biens manufacturés dont les pays de provenance (pays d'origine ou de transit) ont la réputation d'être des pays contrefacteurs. Par ailleurs, il se trouve que les moyens de lutte contre la contrefaçon sont insuffisants et inefficaces au Congo. Des suggestions ont été faites. Une enquête menée auprès d'un échantillon d'étudiants a permis, d'une part d'identifier des variables explicatives de la contrefaçon dans le plan principal (F1, F2) fourni par l'analyse en composantes principales et, d'autre part, de sélectionner des variables expliquant l'achat de produits contrefaits à partir de l'utilisation du modèle probit.


  • Résumé

    The first part of this doctoral thesis is devoted to economic analysis of counterfeiting. The phenomenon of counterfeiting is seen in the framework of easing the restrictions on commercial transactions of goods. Counterfeiting is known as an infringement on the copyright. We have evidenced that the increase of counterfeiting is due to the level of variable of the quality (low, average, high) of the products placed into the market. The quality is an indicator of vertical differentiation of products. Indeed, there products of poor quality and those of higher quality. The counterfeits are products of low quality and they are cheaper in comparison to genuine products. We have shown that the faulty information on the quality of products results from the weaknesses of the market over which the "deceitful" counterfeiting develops. We have evoked "non - deceitful" counterfeiting considering a bogus as a substitute or replacement product (non - perfect) to the genuine but which, for several reasons, attract the consumer. The second part introduces the empirical analysis of counterfeiting in the Republic of Congo. We have demonstrated that counterfeits enter into that territory of through imports of manufactured goods as for the country of origin or transit bears the reputation of counterfeiters. In other respects, it is proven that in Congo means to struggle against counterfeiting are insufficient and less efficient. Suggestions are made in this paper, a study led over a sample of students enables, in one hand to identify the explanatory variables on counterfeiting in principal plan (F1, F2) provided by the analysis of principal components and, in the other hand, to select variables explaining the purchasing of counterfeit products thanks to the utilization of the model of probit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 91 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN D MOYO NZOLOLO B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 14/CAEN/0502
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.