Les caractéristiques des auto-entrepreneurs bretons : comparaison avec les autres entrepreneurs

par Michelle Hentic-Giliberto

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Robert Paturel.

Soutenue le 08-10-2014

à Brest , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) , en partenariat avec Laboratoire Information Coordination Incitations (laboratoire) et de Laboratoire Information- Coordination- Incitations / ICI (laboratoire) .

Le président du jury était Boualem Aliouat.

Le jury était composé de Robert Paturel, Boualem Aliouat, Sandrine Berger-Douce, Éric Séverin, Thierry Lévy-Tadjine.

Les rapporteurs étaient Sandrine Berger-Douce, Éric Séverin.


  • Résumé

    Alors que les mutations s’accélèrent et l’instabilité semble permanente, l’esprit d’entreprise est valorisé par les acteurs publics et privés. En France, l’auto-entrepreneur, créé par la loi n° 2008-776 du 4 août 2008, favorise l’accès à l’entrepreneuriat au plus grand nombre. Depuis 2009, les créations d’entreprises comptent pour plus de moitié d’auto-entrepreneurs. Aussi, l’existence d’une dynamique entrepreneuriale spécifique à ces créations se pose. La recherche s’inscrit dans une approche constructiviste d’essai d’explication du phénomène par l’identification des caractéristiques des auto-entrepreneurs en comparaison aux autres entrepreneurs. Elle prend racine dans l’examen de 700 dossiers d’évaluation de projets en phase amont de la création/ reprise dans le sud Finistère, soit, de fin 2008 à début 2012 près d’1% des créations / reprises en Bretagne. L’appui sur les paradigmes entrepreneuriaux amène à rapprocher des standards théoriques génériques à des constatations issues du terrain. Une approche hypothético-déductive permet d’identifier les caractéristiques des auto-entrepreneurs en comparaison aux autres entrepreneurs. L’analyse qualitative thématique d’entretiens biographiques d’auto-entrepreneurs triangule et confirme les résultats. La recherche questionne le paradigme de la création/ obtention de valeur nouvelle ou existante. Elle interroge le processus schumpétérien d’innovation créatrice versus destructrice, et sa possible mobilisation dans une lecture du succès de l’auto-entrepreneur. Elle propose une approche effectuale de la création en auto-entrepreneuriat. Elle confirme le rôle de l’accompagnement en phase amont de la création/ reprise d’entreprises.

  • Titre traduit

    The caracteristics of Breton auto-entrepreneurs : comparison with other entrepreneurs


  • Résumé

    While mutations accelerate and instability seems to be permanent, entrepreneurship is valued by public and private actors. In France, the auto-entrepreneur, created by Law No. 2008-776 of 4 August 2008, promotes access to entrepreneurship to greater numbers. Since 2009, the auto-entrepreneurs account for more than half of self-employed entrepreneurs. Also, the existence of a specific entrepreneurial approach to business creation projects under this status arises. This research is part of a constructivist approach to explain the phenomenon by identifying the characteristics of auto-entrepreneurs in comparison to other entrepreneurs. It is rooted in the examination of 700 projects evaluated in upstream phase of the creation / buyout in the southern Finistère, from late 2008 to early 2012, almost 1% of the creation / buyout firms on the Brittany area. The support of entrepreneurial paradigms leads to closer generic theoretical standard to findings from the field. A counterfactual approach identifies the characteristics of auto-entrepreneurs in comparison to other entrepreneurs. Thematic qualitative analysis of biographical interviews of auto-entrepreneurs triangulates and confirms the results. The research questions the paradigm of creating / obtaining new or existing value. She questions the Schumpeterian process of creative versus destructive innovation, and its possible mobilization in a reading of the success of the auto-entrepreneur. It offers effectual approach creation depending on the status of auto-entrepreneur. It confirms the role of the accompanying upstream phase of the creation / buyout business.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.