Place des risques côtiers dans la représentation du cadre de vie d'individus possédant des enjeux sur des communes "à risque"

par Nathalie Krien

Thèse de doctorat en Psychologie sociale et environnementale

Sous la direction de Stéphane Laurens.

Soutenue le 05-12-2014

à Brest , dans le cadre de Sciences Humaines et Sociales , en partenariat avec Laboratoire de psychologie sociale (Rennes) (laboratoire) .

Le président du jury était Valérie Haas.

Le jury était composé de Stéphane Laurens, Ghozlane Fleury-Bahi, Catherine Meur-Férec, Élisabeth Michel-Guillou, Marino Bonaiuto.

Les rapporteurs étaient Valérie Haas, Ghozlane Fleury-Bahi.


  • Résumé

    Au cours du 20ème siècle de nouveaux enjeux sont apparus sur les espaces littoraux. En février 2010, les ravages causés par la tempête Xynthia ont provoqué un renforcement des réglementations relevant de la gestion des risques côtiers. La tâche des gestionnaires locaux a évolué en conséquence. Il leur incombe aujourd'hui d'intégrer ces réglementations dans leur gestion quotidienne. Ils sont donc amenés à s'intéresser aux populations concernées et, plus précisément, à leur représentation de leur cadre de vie ainsi qu'à leur compréhension des risques côtiers. Notre étude s'intéresse à la représentations du cadre de vie d'individus qui résident sur un espace « à risque ». Plus précisément, nous nous intéressons à la place que peuvent avoir les risques côtiers dans cette représentation. Initialement, nous supposions que la représentation des risques dépend de facteurs sociaux et environnementaux spécifiques. Nous avons ainsi émis des hypothèses et les avons soumises à plusieurs études qualitatives ainsi qu'à un questionnaire. Ces analyses confirment que la représentation des risques dépend de la manière dont les individus appréhendent et utilisent l'espace concerné, et plus précisément de ses dimensions spatiotemporelle, sociale et attitudinale.

  • Titre traduit

    Place of the coastal risks in living area representation by people with stakes on "at risk" municipalities


  • Résumé

    During the 20th century, new stakes appeared on coastal areas. Moreover in february 2010, the devastation caused by the storm Xynthia has effected a strengthening of coastal risk management policies. The workload of local managers has evolved consequently. Now they have to integrate risks management into daily operations. This implies an interest in populations. Most especially on representations of their environment and translation of coastal risks. Our survey is studying representation of environment from people who live on coastal areas. Most especially the place of coastal risks in those representation. Our starting point is that the représentation of coastal risks belongs to specific environmental and social factors. With this in mind, we made assumptions which have been subjected to several qualitative surveys and a questionnaire. Those analyses confirmed that representation of coastal risks depend from the way in which they grasp and use their environment. Most espacially it depend from spatio-temporal, social and attitudinal dimension of the at risk area.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.