La performance des structures d'accompagnement (cas de la Tunisie)

par Imen Maalel

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Robert Paturel et de Ezzedine Zouari.

Le président du jury était Éric Séverin.

Le jury était composé de Robert Paturel, Ezzedine Zouari, Éric Séverin, Boualem Aliouat, Samuel Mercier, Chokri Ouerfelli, Thierry Lévy-Tadjine.

Les rapporteurs étaient Boualem Aliouat, Samuel Mercier.


  • Résumé

    Confronté à la faiblesse de l’activité entrepreneuriale, le gouvernement tunisien tente de promouvoir l’impulsion d’entreprises en multipliant les mécanismes d’encouragement et d’aide des entrepreneurs. Parmi ces instruments figurent les structures d’accompagnement. Ces structures existent en Tunisie depuis 2001. Un questionnement sur leur performance et la réussite de leur intervention donc s’impose. Pour la réalisation de cette évaluation nous avons d’abord, dans une première partie, présenté l’intervention de ces structures (chapitre I), en mobilisant la théorie du capital social (chapitre II) et en faisant appel au modèle des 3 E développé par Paturel (1997) pour exposer le processus d’accompagnement (chapitre III) et le modèle des 3 F de Paturel (2007) facilitant l’introduction des critères de performance que nous avons employé (chapitre IV). Dans une deuxième, nous avons mis en oeuvre cette évaluation en adoptant une démarche éclectique combinant analyse qualitative et quantitative (chapitre I). Nos résultats nous ont poussé à conclure que les entrepreneurs tunisiens ne sont pas satisfaits de l’intervention des structures d’accompagnement tunisiennes et que seulement deux des treize structures que nous avons enquêtées sont performantes (chapitre II). En proposant une grille d’évaluation nous avons tenté de proposer quelques recommandations en fonction du profil des structures d’accompagnement afin de remédier à cette situation (chapitre III et IV).

  • Titre traduit

    The performance of the accompaniements structures (case of Tunisia)


  • Résumé

    Entrepreneurial activity is very limited in Tunisia in spite of the effort that the government is making in order to help people create their business. These efforts are implied in the development of support structures. As these structures have existed in Tunisia since 2001, we need to assess the success of their intervention. Indeed, in order to evaluate this intervention, we have, in the first part of our research, presented these structures (chapter I). We mobilized the social capital (chapter II), the 3 E mod-el’s (Paturel 1997) so as to expose the incubation process (chapter III), and also the 3 F mod-el’s (Paturel 2007) which helped us introduce the performance criteria that we used to realize this evaluation (chapter IV). In our second part, we implemented the evaluation of Tunisian support structures by adopting an eclectic approach combining a qualitative and quantitative analysis (chapter I). Our results show that Tunisian entrepreneurs aren’t satisfied with the services provided by these structures and that only two support organizations out of thirteen are prosperous (chapter II). By proposing an evaluation grid (chapter III), we tried to suggest some recommendation as a remedy for this situation (chapter IV).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.