La place des élites religieuses et traditionnelles au Bénin : l'impact de leurs relations avec les élites politiques sur le maintien de l'Etat démocratique

par Waldémar De Souza

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Palard.

Le président du jury était Dominique Darbon.

Les rapporteurs étaient Philippe Portier, Annie Lenoble-Bart.


  • Résumé

    L’apparition de la démocratie au Bénin a favorisé l’émergence des élitesreligieuses et traditionnelles sur la scène publique. Ces dernières ont saisil’opportunité que leur offraient les changements institutionnels au niveau de l’Étatpour s’organiser en groupes d’intérêts et essayer d’améliorer leur situation sociale.Mais leurs ambitions vont bien au-delà de leurs sphères de prédilection, car cesélites religieuses et traditionnelles entendent être associées à l’élaboration despolitiques publiques et participer au développement de l’État béninois. Ce souhaitmet en exergue la probabilité de l’existence d’une gouvernance conjointe ouplurielle, à échelons différents, de la cité, notamment au niveau local, entre élitespolitiques, religieuses et traditionnelles. D’autre part, si la position de l’Étatbéninois à l’endroit des chefferies religieuses et traditionnelles a varié depuis laproclamation de l’indépendance et qu’il leur est reconnu une certaine importance,le statut de ces institutions sociales n’est toujours pas éclairci. Il n’en demeure pasmoins que les gouvernements et les élites politiques au Bénin peuvent avoir uneconception instrumentale de ces relations. Par ailleurs, les élites religieuses ettraditionnelles ne restent pas passives face à l’action de l’État et des élitespolitiques. Aux questions de savoir quand, où et comment ces élites politiques,religieuses et traditionnelles se rencontrent, il peut y avoir plusieurs modalités deréponses qui entraînent à leur tour certaines configurations relationnelles non sansconséquences sur l’État béninois.

  • Titre traduit

    The importance of the religious and traditional elite in Benin : impact of their relationships on the political elite over the maintenance of the democratic State


  • Résumé

    The apparition of democracy in Benin has contributed to the emergence ofreligious and traditional elites on the public stage. These elites have seized theopportunity that the institutional state transformations have offered them to organizethemselves into lobbies and to try to improve their social situation. However, theirambitions go beyond their traditional domains, and these religious and traditional eliteswish to participate in the development of public policy and of the Beninese state. Thisambition underlines the probability of the development of a joint or plural managementof cities, notably on a local level, between political, religious and traditional elites.Also, although the position of the Beninese state concerning religious and traditionalchieftainships has varied since the declaration of independence and the state recognizesthat these chieftainships have a certain importance, these the status of these socialinstitutions remains unclear. However, the country’s successive governments andpolitical elites can have an instrumental conception of these relations. It is also worthnoting that the religious and traditional elites do not remain passive concerning the stateand political elites’ actions. There can be several different kinds of response to thequestion of how these political, religious and traditional elites come together, responseswhich imply certain relational configurations which have an impact on the Beninesestate.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.