Peinture et philosophie dans la Chine du XVIIe siècle des Qing : Shi Tao et Zhu Da

par Xuehui Zhang

Thèse de doctorat en Histoire de l'Art

Sous la direction de Christian Taillard.

Soutenue le 19-05-2014

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Centre François-Georges Pariset (Pessac, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Pierre Poussou.

Le jury était composé de Christian Taillard, Hélène Rousteau-Chambon, Philippe Loupès.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Poussou, Hélène Rousteau-Chambon.


  • Résumé

    Shi Tao et Zhu Da sont les deux plus importants des quatre bonzes qui vécurent à la fin de la dynastie Ming et au début de la dynastie Qing. En tant que membre de la famille impériale de la dynastie Ming, ou partisan de la dynastie précédente, ils ne voulurent pas suivre le gouvernement des Qing. Pour manifester cela, ils créèrent un nouveau style anti-orthodoxe exprimant leur personnalité. Ils connurent la chute de la dynastie Ming, et les bouleversements sociaux qui suivirent la prise du pouvoir par les Mandchous. Alors que certains peintres ont continué à prêter allégeance à la dynastie déchue des Ming, ils exprimèrent leur opposition à la domination des Mandchous en refusant de collaborer avec l'occupant. L'art de Shi Tao eut un impact important et profond sur l’évolution de la peinture chinoise, de la dynastie des Qing jusqu’à nos jours. Cet artiste aux talents très variés, écrit des poésies et des essais et pratique peinture et calligraphie. Il rompt avec les règles traditionnelles de la peinture quand il décrit des éléments de la nature comme les oiseaux et les fleurs, les chlorophytums et les bambous. Sa peinture émane du fond de son cœur. Sa manière de faire couler les encres et d’utiliser le pinceau varie selon son intérêt ou ses besoins. C’est là son originalité. De son côté, Zhu Da est maître dans l’art d’exprimer ses états d’âme par des images. Ses tableaux vigoureux, pleins d'exubérance, font preuve d'une adresse artistique élevée. Il atteint la perfection dans ses petits formats (fleurs, insectes, oiseaux, rochers, poissons) dont l'insolite simplicité repose sur une extraordinaire science de la composition, remarquable surtout par son usage dynamique des vides.

  • Titre traduit

    Painting and philosophy in 17th century Qing dynasty in China : Shi Tao and Zhu Da


  • Résumé

    Shi Tao and Zhu Da are two of the four monks lived in the late Ming Dynasty and early Qing Dynasty. As either a member of the imperial family of the Ming Dynasty, is a supporter of the previous dynasty, they would not follow the ruler of the Qing Dynasty, so they created a new anti-orthodox style emphasizing the expression personality. They experienced the fall of the Ming dynasty, in the social upheavals that followed the seizure of power by the Manchus, a number of painters continued to swear allegiance to the fallen Ming dynasty. Their poems and paintings, expressing their opposition to the domination of the Manchus and their attitude of non-cooperation with the occupier. Shi Tao is a significant and profound impact on the development of chinese painting, Qing Dynasty to this day. Shi Tao, artiste to strong in poetry and essays very versatile, also focuses on painting and calligraphy. It does not follow the traditional rules of painting when he describes the elements of nature, such as birds and flowers, and bamboo chlorophytums. His painting comes from the bottom of his heart. His way of spilling ink and use the brush varies according to their interests or needs. That is its originality. Zhu Da was a master in the art of expressing his feelings through pictures. His vigorous paintings, full of exuberance, demonstrate high artistic skills. Zhu Da reached perfection in its small format (flowers, insects, birds, rocks, fish) whose unusual simplicity based on an extraordinary knowledge of composition, remarkable mainly for its dynamic use empty space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.