Poétiques de la rive : la forme en jeu : la poésie de langue française issue du Maghreb (1995-2005)

par Yamna Abdelkader

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Musanji Ngalasso-Mwatha.

Le président du jury était Henri Portine.

Le jury était composé de Musanji Ngalasso-Mwatha, Mourad Yelles, Abdallah Bounfour.

Les rapporteurs étaient Mourad Yelles, Abdallah Bounfour.


  • Résumé

    La poésie maghrébine francophone demeure peu étudiée notamment en ce qui concerne son fonctionnement esthétique, malgré une production importante et la consécration de certains auteurs. Ce travail de recherche propose d’identifier les traits formels constitutifs du poème situé entre culture première et culture seconde, en s’attachant aux recueils de six poètes originaires du Maghreb qui ont franchi l’autre rive de la Méditerranée pour s’établir en France : Malek Alloula, Jamel Eddine Bencheikh, Abdelwahab Meddeb, Zaghloul Morsy et Amina Saïd. La période retenue, de 1995 à 2005, permet d’interroger la nouveauté formelle et l’écriture poétique dans son rapport à la double tradition franco-maghrébine, telles qu’elles se présentent à l’aube du nouveau millénaire. Par une approche croisant les études linguistiques et littéraires, mettant en œuvre une poétique et une intersémioticité, les dynamiques visuelles du poème sont mises en évidence, ainsi que ses formes vocales et ses diverses stratégies énonciatives. Il en ressort des spécificités de la poésie de langue française issue du Maghreb, tant par rapport à la poésie française en général, que par rapport au poème maghrébin francophone du terroir.

  • Titre traduit

    Riverside poetics : when form comes into play : French-Maghreb poetry in France (1995 – 2005)


  • Résumé

    The French-language poetry from Maghreb, and more notably its aesthetics, remains a poorly researched subject, despite the numerous works produced by several dedicated authors. The following research document aims to identify the native and acquired cultural elements constituting a poem, basing itself in a collection belonging to six poets who have crossed the Mediterranean and have established themselves in France: Malek Alloula, Jamel Eddine Bencheikh, Abdelwahab Meddeb, Zaghloul Morsy and Amina Saïd. The chosen period (1995 – 2005) allows a comparison between the formal novelty and poetry writing and their relevance to the duality of both French and Maghreb tradition, such as they are present in the dawn of the new millennium. The visual elements of a poem, as well as its vocal form and its enunciation techniques, are highlighted by means of a linguistic and literary study approach, using poetics and inter-semiotics. These indicate the elements specific to Maghreb poetry written in France, in contrast to both French poetry in general and French-language poetry from Maghreb.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.