Les échanges entre le parasite et l'hôte dans l'infection par Echinococcus multilocularis : acteurs et conséquences dans le foie

par Junhua Wang

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Oleg Blagosklonov et de Hao Wen.

Soutenue le 26-03-2014

à Besançon en cotutelle avec l'Université médicale du Xinjiang , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Nanomédecine, imagerie, thérapeutique (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire chrono-environnement (Besançon) (laboratoire) .

Le président du jury était Bruno Gottstein.

Le jury était composé de Oleg Blagosklonov, Hao Wen, Bruno Gottstein, Yurong Yang, Peter Kern, Renyong Lin, Dominique Angèle Vuitton.

Les rapporteurs étaient Yurong Yang, Peter Kern.


  • Résumé

    L'échinococcose alvéolaire (EA) est une maladie parasitaire en relation non seulement avec la destruction hépatique quiaccompagne le développement du stade larvaire (métacestode) d'Echinococcus multilocularis, mais aussi avecl'importante réponse immunitaire granulomateuse qui l'entoure. La plupart des travaux antérieurs visant à caractériser le;relations hôte-parasite ont porté sur les cellules de l'immunité dans des sites éloignés de l'habituelle localisationparasitaire, dans le foie. Ce travail de thèse rapporte les mécanismes impliqués dans les modifications de l'homéostasiehépatique aux différents stades de l'infection, mais aussi l'analyse détaillée des profils de cytokines et chimiokinesprésents dans l'infiltrât cellulaire périparasitaire hépatique, de la présence du transforming growth factor-beta et desautres acteurs de sa voie d'activation, et de l'implication possible du Fibrinogen-like protein-2 (FGL2), une moléculeeffectrice des lymphocytes T-régulateurs récemment identifiée. Les résultats indiquent que la réaction inflammatoire quientoure le métacestode dans le foie contribue significativement à la sécrétion de cytokines et de chimiokines et auxmécanismes fonctionnels immunitaires de l'interaction hôte-parasite ; ils révèlent aussi pour la première foisl'intervention cruciale de FGL2 dans la tolérance vis-à-vis d'£. multilocularis. Ces résultats contribuent à identifier denouvelles cibles pour une thérapeutique immunologique qui permettrait de pallier les conséquences pathologiques del'infection par E. multilocularis et de complémenter l'action seulement parasitostatique des benzimidazoles, seuls agentsthérapeutiques connus actuellement.

  • Titre traduit

    The cross-talk between the parasite and the host in Echinococcus multilocularis infection : actors and consequences in the liver


  • Résumé

    Alveolar echinococcosis (AE) is a parasitic disease predominantly caused not only by thé direct hepatic damage whichfollows thé continuous tumor-like prolifération of thé larval stage (métacestode) of Echinococcus multilocularis, but alsoindirectly by thé intense local granulomatous immune response which surrounds thé parasitic tissue. Most of previousstudies which aimed at characterizing thé host-parasite relationship hâve been performed on cells of thé immune responsiin peripheral sites, far from thé usual location of E. multilocularis larvae, i.e. thé liver. This PhD thesis reports on thémechanisms involved in thé changes in hepatic homeostatis at thé various stages of infection, and also on a detailedanalysis of thé cytokine and chemokine profiles in thé hepatic periparasitic cell infiltrate, of thé présence of transforminggrowth factor-beta and other actors of its metabolic pathway, and of thé possible involvement of Fibrinogen-like protein-:(FGL2), a recently identified effector molécule of T-regulatory lymphocytes. Results indicate that thé inflammatoryreaction which surrounds thé métacestode in thé liver significantly contributes to cytokine and chemokine sécrétion and tthé functional immune mechanisms of thé host-parasite interactions; they also reveal for thé first time thé crucialintervention of FGL2 in thé tolérance towards E. multilocularis. Thèse results contribute to identify new targets fortherapeutic immune modulation in order to alleviate thé pathological conséquences of E. multilocularis and tocomplément thé parasitostatic-only action of benzimidazoles, thé currently available chemotherapy of thé disease


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol (202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.191-202

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : QX.442.WAN.2014
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.