Dynamique des représentations sociales et mobilité académique : le cas des étudiants koweïtiens en France

par Shihab Mohammed

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Mohamed Embarki et de Marion Perrefort.

Soutenue le 03-10-2014

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Edition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (ELLIADD) (Besançon) (laboratoire) et de Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours [Besançon] (laboratoire) .

Le président du jury était Marion Perrefort.

Le jury était composé de Mohamed Embarki, Marion Perrefort, Henri Boyer, Sylvie Freyermuth, Kaouthar Ben Abdallah, Laura Abou Haidar.

Les rapporteurs étaient Henri Boyer, Sylvie Freyermuth.


  • Résumé

    Notre recherche, qui s’inscrit dans le champ de la sociolinguistique, vise à fournir un nouvel éclairage sur la question de la dynamique des représentations sociales produite par l’expérience de la mobilité académique. Elle prend comme sujets-témoins les étudiants koweïtiens regroupés en quatre sous-groupes variant par leur expérience de la mobilité. Cette approche méthodologique s’est avérée pertinente pour évaluer l’évolution des représentations sociales depuis l’émergence du projet de mobilité jusqu’au retour au pays. L'étude de terrain est de type exploratoire et qualitative au moyen d’entretiens semi-directifs. Les données de cette étude révèlent que les sujets en situation de mobilité académique s’inscrivent dans une dynamique d’adaptation, tan tculturelle, identitaire que linguistique. Bien qu’une évolution des représentations sociales puisse se produire sous l’effet de la mobilité académique, celle-ci ne semble toucher que des éléments périphériques, les sujets-témoins conservant intacts les éléments centraux des représentations sociales partagées par leurs concitoyens. Cette recherche contribue à une meilleure connaissance d’un contexte très peu exploré dans la littérature et fournit les clefs pour une meilleure préparation des projets de mobilité académique du Koweït vers la France.

  • Titre traduit

    Dynamics of social representations and academic mobility : the case of kuwaiti students in France


  • Résumé

    Our research, which fits into the field of sociolinguistics, aims at providing a newinsight into the dynamics of social representations resulting from the experience of academic mobility. For this study we interview Kuwaiti students organized in four subgroups varying in their experience of mobility. This method of approach has been proved relevant for the assessment of how social representations evolves from the startof their mobility project up to the return to their country. The field study is exploratory and qualitative conducted through semi-directive interviews. The feedback from this study reveals that the subjects in a situation of academic mobility fit into the dynamics of identity, cultural as well as linguistic adaptation. Although an evolution of socialre presentations can occur under the effect of academic mobility this appears only to effect peripheral elements while the test-subjects retain well-preserved the central elements of social representation shares with their fellow-citizens. This research is a contribution to an increased awareness of a relatively unexpected context in theliterature and contributes to a better preparation for academic mobility projects from Kuwait to France.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.