La nutrition parentérale chez les patients en phase palliative de cancer : de "l'oralité bouche" à "l'oralité cutanée".

par Florence Mathieu-Nicot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrice Cuynet.

Soutenue le 08-12-2014

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire de Psychologie (laboratoire) .


  • Résumé

    La pratique de la prescription de la nutrition parentérale en phase palliative d’un cancer soulève différentes réactions chez le malade. Dans ce travail, nous proposons d’orienter notre réflexion vers une approche psychologique de l’image inconsciente du corps. En interrogeant des patients qui acceptent ou refusent ce nouveau type d’alimentation, nous viendrons questionner le rôle de certaines fonctions du « Moi-peau » définit par Didier Anzieu. Effectivement, la création d’une zone artificielle de nutrition vient perturber l’image du corps dans le registre pulsionnel de l’oralité. Comment le Moi du sujet peut-il économiquement investir ou non cette nouvelle zone du corps ?

  • Titre traduit

    Parenteral nutrition in the palliative phase of cancer in patients : orality to orality through the skin


  • Résumé

    The practice of prescribing parenteral nutrition in the palliative phase of cancer leads to different reactions in patients. In this work, we will take a psychological approach to the experience of body image in this phase of cancer. Interviewing patients who accept or refuse this parenteral nutrition, we will focus on certain functions of the “Moi-peau” concept defined by Didier Anzieu. Indeed, creating an artificial area of the body for nutrition purposes disturbs body image in the field of orality. How will the “me” of the subject invest in this new body economically ?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.249-263

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2014.021
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.