Voir et savoir dans l'Antiquité gréco-romaine : analyse de mythes

par Elodie Piralla

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Labarre.

Soutenue le 07-11-2014

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (Besançon) (laboratoire) et de Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité (laboratoire) .

Le président du jury était Colette Jourdain-Annequin.

Le jury était composé de Guy Labarre, Colette Jourdain-Annequin, David Bouvier, Michel Fartzoff, François Quantin.

Les rapporteurs étaient Colette Jourdain-Annequin, David Bouvier.


  • Résumé

    Les mythes gréco-romains sont révélateurs des croyances et des conceptions mentales des Anciens. À ce titre, le dépouillement des récits mythologiques apparaît comme un axe de travail à la fois pertinent pour analyser les rapports entre Voir et Savoir et novateur car cette approche des schèmes de pensée de l’Antiquité permet d’aborder un aspect de l’homme grec qui n’a que peu été étudié jusqu’à maintenant. Vingt mythes et leurs variantes, formant un corpus de plus de cent textes regroupés autour d’une trentaine d’auteurs, constituent ainsi l’entrée d’une enquête sur le rôle de la vue dans la connaissance et abordée sous différents angles : que pouvait-on voir du divin ? Quels étaient les interdits ? Comment les mythes véhiculaient-ils les valeurs des Anciens ? Dans quelles mesures participaient-ils à la construction de l’homme grec ? L’ensemble répond à l’objectif principal consistant à mieux cerner pour mieux les comprendre les conceptions mentales des Anciens.

  • Titre traduit

    Seeing and knowing in Greco-Roman ancient times : analysis of myths


  • Résumé

    Greco-Roman myths Ancient people’s beliefs and mental conceptions. Thus, theanalysis of myths seems to be an area of work at once pertinent to analyzing thelinks between Seeing and Knowing, and innovative because this approach to theways of thinking in Antiquity permits one to broach an aspect of the Greek man thathas been studied little until now. Twenty myths and their variants, forming a bodyof more than a hundred texts, gathered from around thirty authors, constitute thebeginning of an investigation on the role of sight in knowledge, approached fromdifferent angles : What could be seen of divinity ? What was forbidden ? How didmyths convey the values of the Ancients ? To what extent did they participate in theformation of the Greek man ? The whole answers the main objective consisting ofbetter grasping Ancient people’s mental conceptions to understand them better


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (533 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.[479]-530

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2014.013
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.