Vers une mise en observation des systèmes énergétiques territoriaux : une approche géographique pour territorialiser l'énergie

par Yann Fléty

Thèse de doctorat en Géographie

Soutenue le 28-01-2014

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Théoriser et modéliser pour aménager (THEMA) (Besançon) (laboratoire) et de Théoriser et modéliser pour aménager (THEMA) (Besançon) (laboratoire) .


  • Résumé

    Pouvoir agir sur un système implique de le comprendre et donc de le connaitre. L’objectif de ce travail est defournir un cadre général d’interprétation de l’information géographique, ainsi qu’un canevas méthodologiquesur lequel s’appuyer, pour l’appréhension des liens territoire-énergie dans le contexte d’un observatoireterritorial. Une caractérisation des planifications territoriale et énergétique nous a tout d’abord permis dedresser le constat du renouvellement de leurs contextes et évolutions similaires, en matière dedécentralisation et de considérations environnementales notamment. Ce changement d’échelles de réflexionrenouvelle les modes d’action publique et questionne la place du local. Les acteurs locaux se trouvent ainsiamenés à jouer un rôle central dans la traduction et la mise en oeuvre concrète d’objectifs de politiqueénergétique dans leurs pratiques de planification territoriale. Dans ce contexte, de fortes attentes en matièrede diagnostic et de prospective, et plus généralement de connaissance sont exprimées par les collectivités encharge de piloter, à l’échelle de leur territoire de référence, une planification territoriale énergétique. En effet,les fonctions territoriales (habiter, travailler, se déplacer,...) sont elles-mêmes à l’origine des formes et desstructures territoriales dont la dimension prospective ne peut se dissocier des questions d’aménagement duterritoire et d’énergie. Pour parvenir à approcher cette énergie indispensable, omniprésente et organisatricedu territoire, une lecture systémique et territorialisée des liens territoire-énergie est proposée via le concept deSystème Energétique Territorial. Elle illustre l’importance des interactions entre un territoire et son systèmeénergétique, et plus précisément, la dépendance réciproque des processus énergétiques et des processusterritoriaux, traduisant ainsi le besoin de territorialiser l’énergie. Nous avons en ce sens proposé unedémarche de conception d’un cadre d’analyse des liens territoire-énergie, démarche de modélisationconceptuelle du réel notamment centrée sur des questions de sémantique. Cette démarche considère troiséléments : un métamodèle, une ontologie légère pré-consensuelle et des modèles conceptuels par indicateurs.L’exemple d’intégration d’un indicateur original, les « Étiquettes Énergétiques Territoriales mobilitésquotidiennes-habitat » permet un premier peuplement de l’ontologie. Si qualifier les liens Territoire-Énergien’a rien d’évident notamment au regard de la multitude des processus, échelles ou contraintes liées auxdonnées, une difficulté supplémentaire demeure dans la manipulation de chacun de ces deux concepts auxacceptions multiples. Ainsi, l’apport de ce travail réside dans la démonstration de la pertinence d’uneapproche territoriale de l’énergie, ainsi que la proposition d’une démarche géographique de conception pourune mise en observation des Systèmes Énergétiques Territoriaux.

  • Titre traduit

    Towards the observation of Territorial Energy Systems : a geographical design approach for energy territorialisation


  • Résumé

    Having an effect on a system calls for a thorough knowledge of it. The main goal of this research is toprovide a general framework for the interpretation of geographic information, as well as a methodologicalframework to understand the interrelations between territory and energy in the context of a territorialobservatory. A literature review of energy planning on the one hand and spatial planning on the other revealssimilar developments in the two fields, in particular in terms of decentralisation and environmental concerns.The change of geographical scale chosen for the analysis brings new possibilities for public intervention. Inthis context, therefore, local authorities have a key role to play in implementing energy policy goals in theirplanning practices. They need analysis and prospective studies, as well as basic knowledge to carry outterritorial energy planning. Indeed, the socio-spatial functions (living, travelling, working, etc.) arethemselves at the root of spatial layout, urban forms and settlement structures. Those functions cannot bedisassociated from questions of land use and energy. So, to understand energy which is vital, ubiquitous, andresponsible for the organisation of territory, a systemic approach is proposed: the Territorial Energy System.It illustrates the importance of the interactions between a territory and its energy system, and more precisely,the interdependence between energy processes and territorial ones. We propose a design approach in thecontext of an observatory, and more precisely conceptual models, to analyse the territory-energyinterrelations, especially with a focus on semantic dimensions. This approach combines three elements: ameta-model, a light and pre-consensus domain ontology, and individual conceptual data models for eachindicator. An original indicator is then used for a first ontology population: the territorial energy label.Characterising the interrelations between territory and energy is non-trivial, dealing with the variety ofprocesses, scales or data constraints and the numerous meanings of those two concepts. The maincontributions of this research is firstly to demonstrate the relevance of a territorial perspective on energy, aswell as presenting a geographical design approach to conceptualising the observation of territorial energysystems in a territorial observatory


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (403 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 28 janvier 2015
  • Annexes : Bibliogr.p. 336-367

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2014.001
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.