La communauté mouride du Sénégal et de la diaspora : pour une approche communicationnele de la tradiation et de l'écriture en contexte de transformation médiatique

par Cheikhouna Beye

Thèse de doctorat en Muséologie, médiation, patrimoine

Sous la direction de Yves Jeanneret et de Bernard Schiele.

Soutenue le 25-11-2014

à Avignon en cotutelle avec l'Université du Québec à Montréal , dans le cadre de École doctorale 537 « Culture et patrimoine » (Avignon) , en partenariat avec Centre Norbert Elias / CNE (laboratoire) .

Le président du jury était Valérie Jeanne-Perrier.

Le jury était composé de Marie-Sylvie Poli, Alain Kiyindou.

Les rapporteurs étaient Marie-Sylvie Poli, Alain Kiyindou.


  • Résumé

    La communauté mouride du Sénégal et de la diaspora est un groupe socioreligieux né dans les zones rurales avec une culture traditionnelle basée sur les pratiques religieuses. La confrérie mue en communauté, à ses débuts, a su faire preuve d’une capacité d’adaptation dans les zones les plus hostiles à sa progression, mais elle a également fait montre d’une ouverture intéressante (en termes d’analyse) tout en conservant ses principes de bases. Ce qui lui confère un caractère particulier dans l’univers confrérique du Sénégal et de l’Afrique de manière générale. Cette particularité réside à la fois dans la fidélité de ses principes islamiques et dans le perpétuel mouvement d’ouverture vers d’autres cultures et d’autres espaces. L’évolution de cette communauté l’a amené à investir de nouveaux espaces urbains avec comme corollaire, l’appropriation des médias informatisés pour appuyer certaines pratiques de la tradition. La recherche que nous proposons ici cherche à comprendre les pratiques traditionnelles, médiatiques des mourides et les métamorphoses opérées au sein de la confrérie. D’abord, nous questionnons les différents mécanismes de la tradition mouride et les changements opérés, ensuite la circulation des textes, c’est-à-dire les changements de support de l’écriture et de la littérature mourides à travers différents espaces, enfin les transformations médiatiques occasionnées dans les modes de participation et de communication de la communauté L’étude portant sur le mouridisme a permis de saisir et de comprendre les mécanismes des pratiques religieuses, traditionnelles, culturelles et médiatiques à travers des espaces et des contextes divers. De l’étude de ce groupe socioreligieux se dégagent de nombreux points. Il y a l’émergence d’une communauté forte, c’est-à-dire la construction de liens sociaux très particuliers dans le temps long. Ce qui aboutit à des conceptions partagées, élucidées, transmises et instituées du savoir et de la croyance. Il y a aussi l’institution des dispositifs, rituels et protocoles de communication liés à de conventions connues et garanties. Les échanges en réseau ont occasionné des transformations médiatiques qui révèlent de la réappropriation des mourides à travers les différents dispositifs de médiation numérique. Ils symbolisent en eux l’orientation de la communauté vers de nouvelles pratiques médiatiques garantissant un accès plus rapide aux contenus. Les transformations médiatiques ont occasionné d’autres modes de participation et suggèrent de nouveaux rapports entre le disciple et sa communauté

  • Titre traduit

    The Mouride community of Senegal and the diaspora : a communicational approach to tradition and writing in a context of mediatic transformation


  • Résumé

    The Mouride community of Senegal and the diaspora is a socioreligious group that arose in rural areas, and that possesses a traditional culture based on religious practice. The brotherhood become community, from its earliest days, showed a capacity for adaptation in contexts hostile to its progress, but also manifested a significant openness, while maintaining its essential principles. All of which conferred on the Mourides a particular character within the context of the Muslim brotherhoods of Senegal and of Africa generally. This particularity resides in Mouridism’s simultaneous fidelity to its own Islamic principles and to a perpetual openness to other cultures and other spaces. The evolution of the community led to its occupation of new urban spaces and, as a corollary, to the adoption of digital media in the service of certain traditional practices. The research proposed here seeks to develop an understanding of the traditional and mediatic practices of the Mourides and the metamorphoses effected within the brotherhood. Initially, we interrogate the different mechanisms of the Mouride tradition and subsequent changes; then, the circulation of texts, i.e. the evolution of the technical supports of Mouride writing and literature across different spaces; and finally, the resulting transformations by media of the means of participation and communication within the community. This study of Mouridism allows us to delineate and understand the mechanisms of religious, traditional, cultural, et media practices across varied spaces and contexts. The study of this socioreligious group brings to light a number of significant points related to the emergence of a strong community, i.e. the long term construction of very specific social ties. These result in the development, transmission, and adoption of shared conceptions of knowledge and belief as well as the adoption of ritual systems and protocols of communication based on shared and assured social conventions. Networked communications have lead to mediatic transformations that reveal a reappropriation by Mourides through a variety of digital media systems. These symbolize the community’s reorientation toward new media practices that assure more rapid access to content. These media transformations have made possible new modes of participation and have suggested the possibility of new relationships between the disciple and his community


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.