Théories et pratiques du changement institutionnel en économie solidaire : une approche institutionnaliste par l'innovation sociale

par Emmanuelle Besançon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Girard et de Stéphane Longuet.


  • Résumé

    Le changement institutionnel apparaît comme un élément essentiel dans la théorie de l'économie solidaire. Si celle-ci met en avant une conception du changement institutionnel comme changement démocratique (démocratisation du politique et de l'économique), nous pensons que celui-ci, compte tenu de sa complexité, ne peut être appréhendé à un niveau global. En partant de la manière dont il est analysé par les théoriciens de l'économie solidaire, nous avons cherché à repérer des formes concrètes, des pratiques participant au changement institutionnel, et à mettre en évidence les processus par lesquels celles-ci se diffusent dans l'économie. Aussi, nous montrons au travers de cette thèse que l'innovation sociale constitue un angle d'approche pertinent. Outre l'intérêt croissant dont elle fait l'objet actuellement, celle-ci permet de mettre l'accent sur le double processus de création et de diffusion de nouveautés, mais également sur la transformation du cadre institutionnel que les acteurs cherchent à impulser. La compréhension du changement institutionnel qui sous-tend l'économie solidaire peut alors se nourrir d'une analyse économique de type institutionnaliste. Cette proposition nous paraît d'autant plus fondée que l'économie solidaire, en tant que champ théorique récent, reste encore largement perçue comme un objet non économique. C'est donc dans cette perspective que s'inscrit cette contribution à l'analyse du changement institutionnel en économie solidaire.

  • Titre traduit

    Theories and practices of institutional change in solidarity economy, an institutionalist approach by social innovation


  • Résumé

    Institutional change appears as an essential element in the theory of solidarity economy. If it does put forward a conception of institutional change as democratie change (democratization of the political and economie life), we argue that this one, considering its complexity, cannot be approached at a global level. Starting from how it is viewed by theorists of the solidarity economy, we have sought to identify concrete forms and practices taking an active part in institutional change, as well as to highlight the processes by which they diffuse into the economy. Also, we advocate in this thesis the fact that an approach based on social innovation is more than relevant. Besides the growing interest it is currently attracting, we insist on the double process of creation and diffusion of innovations, but also on the transformation of the institutions that appear as the players aim. Thus, the understanding of institutional change underlying solidarity economy can be improved by an institutionalist analysis of its economie implications. This proposal seems all the more well-founded that solidarity economy, as being a recent theoretical field, is still widely perceived as a non-economic issue. Therefore, this contribution hopes to improve the analysis of institutional change in solidarity economy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (595 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 331 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 55 2014-11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2014/AMIE/0055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.