La place et le rôle des métaux dans l'architecture gothique en Picardie

par Emeline Lefebvre

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Philippe Racinet et de Arnaud Timbert.


  • Résumé

    Le sujet de ce doctorat est la place et le rôle des métaux architecturaux, dans les constructions des XIIe et XIlle siècles, sur l'actuel territoire de la Picardie. Ce sujet implique les métaux employés durant la construction qu'ils soient encore ou non en place ainsi que les éléments ayant été ajoutés ultérieurement, suite à une nécessité liée à des réfections ou à des désordres architecturaux. Ce travail est basé sur l'étude d'un grand nombre d'édifices. La plupart de ceux-ci sont de type religieux : des églises paroissiales ou seigneuriales, des abbatiales, des collégiales et des cathédrales, en particulier celle d'Amiens. Par l'étude du fer et du plomb, utilisés dans ces édifices, il fut possible de mettre en évidence différents types d'éléments métalliques architecturaux. Nous pouvons en distinguer de deux sortes, de petits éléments métalliques demandant une très petite quantité de métal et des ensembles complexes de pièces métalliques demandant une quantité de métal importante. Les premiers sont les agrafes, les goujons et autres tenons alors que les seconds sont les tirants, les chaînages ou encore les couvertures. Cette étude se divise en trois parties. La première est une typologie, soit une description et un historique des différents éléments. La seconde est une étude archéologique des différents éléments et une mise en évidence du rôle de ces métaux dans la structure des édifices mais également dans la mise en place de l'esthétique gothique. La dernière partie est consacrée aux hommes qui se cachent derrière les matériaux. Des hommes qui détiennent des savoir-faire et maîtrisent des techniques propres à chaque matériau.


  • Résumé

    The subject of this PHD dissertation is the use of architectural metals in 12th-13th century buildings in modern Picardy. These studies concern metals used during the construction ever if they are no longer used. They also concern the metal elements that were added at a later date in order to repair or fix architectural damage. This work is based on the study of many buildings, most of which are religious: parish churches, abbey churches and cathedrals, especially Amiens Cathedral. By studying iron and lead, both used for these monuments, it was possible to identify different types of architectural metals. Two main types can be identified: first, small metal pieces requiring a small amount of and larger metal complicated metal structures requiring a lot of steel. The first one are clamps, dowels and brackets whereas the other ones are tie rods, metal chains or roof pieces. This work is divided into three parts: the first is a typology: a description based on the history of the concerned elements. The second part is an archeological study of the different elements. It focuses on the role of these metals in the structure of the monuments and on the evolution of Gothic aesthetic. The last part focuses on the men behind the use of such materials. Men bearing a deep knowledge and who mastered the special techniques for each material.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (232-69 p.)
  • Annexes : Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Pôle Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : W 12491
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.