Les enseignants liés aux immigrations et transmission du cadre culturel de l'école publique française dans le bassin creillois entre 2003 et 2007

par Florence Cesbron

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Claude Carpentier.

Le président du jury était Bertrand Geay.

Le jury était composé de Claude Carpentier, Bertrand Geay, Aïssa Kadri, Françoise Lorcerie.


  • Résumé

    Qu'il s'agisse de la place des « enseignants liés aux immigrations » dans l'ensemble de la profession ou de leurs représentations du métier, cette thèse constate que ces professionnels sont avant tout des « enseignants comme les autres ». Cette caractéristique essentielle est cependant à nuancer si l'on approfondit l'analyse. Des différences assez faibles, mais non négligeables, existent quant aux types de postes qu'ils occupent et quant à leurs perceptions des élèves et du rôle de l'enseignant. Les contradictions propres au système scolaire, relatives aux inégalités de transmission des savoirs et d'orientation des élèves, sont observées de manière légèrement différente par les enseignants selon leurs liens aux immigrations. Les jeunes enseignants liés aux immigrations postcoloniales et socialisés dans les quartiers populaires forment la catégorie la plus sensible à ces questions, dans toutes les acceptions du terme. Cependant, à l'instar de leurs collègues non liés aux immigrations, la trajectoire personnelle de l'ensemble des enseignants liés aux immigrations ainsi que les caractéristiques du segment professionnel dans lequel ils exercent (principalement le public scolaire de leur établissement) sont les facteurs déterminants de l'élaboration de leurs représentations concernant la diversité culturelle et les rapports sociaux et scolaires, qu'ils considèrent plus ou moins de façon ethnicisée. Leurs liens aux immigrations contribuent à leur singularité, sans constituer pour autant des atouts particuliers dont l'institution scolaire pourrait se contenter. Ils ont, comme l'ensemble de leurs collègues, besoin que celle-ci s'engage le plus clairement possible sur ces axes.


  • Résumé

    This dissertation finds that regarding their position in the entire profession, its representations or its description, "teachers related to immigration" are first and foremost "as the other teachers". However, this essential characteristic can be nuanced with further analysis. Little differences, but not negligible, exist in the types of jobs they do and in their students' perceptions and the role of the teacher. It was observed that, contradictions in the school system, related to inequalities of knowledge transmission and guiding students are interpreted in slightly different ways by teachers according to their links to immigration. Young teachers relate to the postcolonial immigrations and socialized in popular neighborhoods are the most sensitive to these issues category, in every sense of the term. However, like their colleagues who are not related to immigration, the personal path of the majority of the teachers who are related to immigration as well as the characteristics of the professional field in which they work (mainly the public sector of their institution) are determining factors of their representations regarding cultural diversity, social and school relationship, which they consider more or less ethnicized. Their links to immigration contribute to their uniqueness, without constituting specific assets for which the educational institution could simply be satisfied. Like the rest of their colleagues, they need this institution to be more clearly involved on these issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (806 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 653-688. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?