Les obstacles à l'intégration sociale et scolaire dans la France coloniale et post-coloniale : enseignement de l'histoire et représentations de lycéens liés ou non aux immigrations (IIIème-Vème République)

par Halima Aït-Mehdi

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Claude Carpentier.


  • Résumé

    Dans un contexte sociohistorique marqué par l'expérience de la domination coloniale et post-coloniale, cette thèse examine les facteurs structurels et culturels de l'intégration sociale et en questionne les limites. Pour ce faire, elle s'appuie à la fois sur la distinction opérée par F. Dubet, M. Duru-Bellat et A. Vérétout (Les sociétés et leur école) entre intégration et cohésion et sur celle proposée par E. Durkheim entre "milieu interne" et "milieu externe" dans le contexte politique de la IIIème République. Cette dernière distinction permet de construire un espace de cohésion sociale reposant sur le partage de valeurs communes alors que l'intégration sociale et scolaire liée aux inégalités structurelles, reste problématique, comme le montre l'existence de deux ordres d'enseignement par exemple. Articuler les différents éléments du "milieu interne", défini par un espace unifié dans sa diversité (la nation) mais hiérarchisé (à chacun la place qui lui revient dans la société), constitue à cette époque une tâche prioritaire alors que le domaine colonial en construction relève du "milieu externe". De la nation à l'empire il y a toute la distance entre "milieu interne" et "milieu externe". Avec l'effondrement de l'empire qui se dessine après la Seconde guerre et se confirme au début des années soixante en France, la décolonisation et les immigrations post-coloniales ré-interrogent la frontière entre ces deux "milieux" à travers la question de l'intégration et de la cohésion sociale et scolaire en situation post-coloniale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (524 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 479-498. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 54 2014-5
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.