Molecular characterization of Leishmania infantum strains and evaluation of new drugs to cure visceral leishmaniasis

par Srikanth Aluru

Thèse de doctorat en Pathologie humaine Maladies infectieuses

Sous la direction de Pierre Marty et de Mallorie Hide.

Le président du jury était Renaud Piarroux.

Le jury était composé de Pierre Marty, Mallorie Hide, Renaud Piarroux, Ronan Jambou, Arezki Izri, Didier Jambou.

Les rapporteurs étaient Ronan Jambou, Arezki Izri.

  • Titre traduit

    Caractérisation moléculaire des souches de leishmania infantum et évaluation de nouveaux médicaments pour soigner la leishmaniose viscérale


  • Résumé

    La leishmaniose viscérale (LV) est la forme la plus sévère de la leishmaniose humaine. Elle est transmise par la piqûre d'un phlébme. La leishmaniose viscérale est mortelle en l'absence de traitement. Les options thérapeutiques courantes contre la leishmaniose viscérale sont limitées. En région méditerranéenne, la LV est due à Leishmania infantum, zoonose dont le chien est le principal réservoir. A côté de quelques cas d'infection systémique, un nombre important d'humains porteurs asymptomatiques a été mis en evidence. En première partie, nous avons étudié l'intérêt du MultiLocus Microsatellite Genotyping (MLMT) pour l'identification des souches de Leishmania du sud de la France. Par MLMT nous avons étudié la variabilité génétique de différentes souches et recherché une association avec les différentes formes cliniques, la résistance aux médicaments et les phénomènes de rechutes. Nous avons observé une hétérogénéité génétique entre les différentes souches de L. infantum MON-1. Si l'association de certains génotypes avec les différentes expressions cliniques de la leishmaniose n'a pu être démontrée, nous avons par contre observé une répartition préférentielle géographique de certains génotypes. En deuxième partie, nous avons mis au point un protocole expérimental destiné au criblage de nouveaux agents anti-Leishmania infantum ayant pour cible la machinerie cellulaire mise en route par la cellule hôte pour l'élimination du parasite intracellulaire. Nos résultats ont montré que les altérations du système de trafic intracellulaire de la cellule-hôte induites par certains composés étaient corrélées à la mort du parasite et à son élimination.


  • Résumé

    Visceral leishmaniasis (VL) is the most severe form of Human Leishmaniases, which occurs when protozoan parasites Leishmania donovani or L. infantum, given by phlebotomine sandfly bites. The disease is fatal when untreated. Current treatment options against VL are very limited with few drug molecules, often expensive, not always safe and able to induce resistance phenomenon.In this report, we have characterized on one hand, different genetic variants of Leishmania infantum strains isolated in different geographical areas from southern France and on the other hand have identified new potential anti-Leishmania infantum compounds and characterized their molecular mechanism of action.In the first part, we studied the interest of Multilocus Microsatellite Genotyping (MLMT) for the identification of Leishmania strains from southern France. By genotyping technique MLMT, we studied the genetic variability of different strains and sought an association with different clinical forms of leishmaniasis, resistance to drugs and relapse. We observed genetic heterogeneity among different strains of L. infantum-MON-1. we observed a preferential geographic distribution of certain genotypes.In the second part, we have developed an experimental protocol for the screening of new anti-Leishmania infantum compounds that target the host cell machinery responsible for the intracellular parasite killing, we studied the different steps of endocytic pathways potentially targeted by these compounds. Our results showed that with some compounds, modifications of the intracellular trafficking of the host cell were correlated with parasite death and its elimination.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(116 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.101-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.