Les variations osseuses asymptomatiques du squelette postcranien : leur contribution à l'identification en anthropologie médico-légale

par Emeline Verna

Thèse de doctorat en Anthropologie biologique

Sous la direction de Pascal Adalian et de Marie-Dominique Piercecchi-Marti.

Soutenue le 11-12-2014

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Environnement (Marseille) .

Le président du jury était Georges Leonetti.

Le jury était composé de Pascal Adalian, Marie-Dominique Piercecchi-Marti, Georges Leonetti, Norbert Telmon, Cristina Cattaneo, Kathia Chaumoitre, Bruno Maureille.

Les rapporteurs étaient Norbert Telmon, Eugénia Cunha.


  • Résumé

    En anthropologie médico-légale la détermination du sexe, l'estimation de l'âge au décès et l'estimation de la stature sont des paramètres essentiels à la constitution du profil biologique d'un individu à partir de restes osseux. Toutefois uniquement à partir de ces trois paramètres les interprétations sont limitées, plusieurs individus peuvent partager un même profil. L'introduction et l'observation d'autres paramètres, comme les variations anatomiques, peuvent être un atout dans l'établissement du profil biologique le plus singulier et complet possible afin de ne correspondre qu'à un nombre très restreint d'individus voire à un seul individu. En plus des variations anatomiques, l'observation des marqueurs de posture et des anomalies congénitales asymptomatiques peut aussi se révéler être pertinente. Ils ont été regroupés sous le terme de Variations Osseuses Asymptomatiques (VOA). Cent-neuf VOA ont été recensées sur le squelette postcrânien et 82 ont été étudiées à partir de 1300 individus provenant de trois populations différentes : une population contemporaine (imagerie médicale), une population ostéologique de référence et une population ostéoarchéologique. Pour chacune des VOA, la fréquence a été obtenue à partir des trois échantillons puis une fréquence en fonction du sexe, de l'âge et de la latéralité a été calculée. Une iconographie claire de chaque VOA a été obtenue. L'intérêt final est de ne sélectionner que les VOA ayant une fréquence inférieure à 10 % et facilement observables afin d'aider à l'identification en complétant le profil biologique, et ceci à partir d'une méthode basée sur la comparaison de données ante et post-mortem.

  • Titre traduit

    The asymptomatic osseous variation of postcranial skeleton : their contribution to the identification in forensic anthropology


  • Résumé

    In forensic anthropology, determination of sex, estimation of age at death and estimation of stature are essential parameters for constituting the biological profile of an individual from bone remains. However, using only three parameters limits interpretation, several individuals could share the same profile. The introduction and observation of others parameters, particularly anatomical variations, could help establish a more complete and specific biological profile to correspond to a restricted number of individuals or to a unique individual. In addition to anatomical variations, postural markers and congenital anomalies can be useful for identification purposes. These 3 elements are regrouped under the term Asymptomatic Osseous Variation (AOV). 109 AOVs were found on the postcranial skeleton and 82 were studied on 1300 individuals from three different populations: a contemporary population (medical imaging), an osteological collection of reference and an osteoarcheological population. Frequencies were obtained from the three samples for each AOV, and frequencies according to sex, age and laterality were calculated. A clear iconography of each AOV was obtained. This data enabled the classification of the AOVs according to 5groups of frequencies, ranging from very rare to very frequent. The AOVs were also classified according to their liaison with sex, age and laterality. The final goal is to select only AOVs with a frequency inferior to 10% (qualified as rare), that are easily observable, to be useful for establishing the biological profile and help identify the individual, using a method based on ante and post-mortem data comparison.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(365 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.295-320

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.