TLR8, TLR9 and Gfi-1 restrain TLR7-mediated lupus

par Amanda beatriz Rodrigues barreto de macedo

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Lena Alexopoulou.

Le président du jury était Franck Galland.

Le jury était composé de Yannis Morel, Benoit Desnues.

Les rapporteurs étaient Claire Lugnier, Sandra Diebold.


  • Résumé

    Le lupus érythémateux disseminé (LED) est une maladie chronique auto-immune caractérisée par la production d'autoanticorps dirigés contre les antigènes nucléaires. Des nombreuses études indiquent un rôle des récepteurs Toll-like (TLR). Des études antérieures de notre laboratoire ont révélé que le TLR8 murin contrôle la fonction de TLR7 dans les cellules dendritiques et est aussi impliqué dans le lupus. TLR9 contrôle également le lupus dépendant de TLR7. Mon projet de thèse avait deux objectifs dont le premier était de comprendre comment le TLR8 et TLR9 contribuent au lupus dépendant de TLR7. En outre, nous avons révélé que TLR8 contrôle l'expression de TLR7 dans les cellules dendritiques, tandis que le TLR9 contrôle la fonction de TLR7 dans les cellules B. Le deuxième objectif était d'étudier l'implication du répresseur transcriptionnel Gfi-1 dans la signalisation des TLR et le développement de lupus en utilisant des souris Genista qui portent une mutation ponctuelle dans le gène Gfi-1. Nous avons constaté que les souris Genista développent un lupus dépendant de TLR7 et que Gfi-1 agit comme un répresseur de la transcription en aval de TLR7 et contrôle l'expression d'Interféron de type I dépendante des TLR. Ainsi, le déséquilibre des interactions entre TLR ainsi que les facteurs transcriptionnels en aval de ces TLR peuvent conduire à des mécanismes d'inflammation et d'auto-immunité qu'il est important de prendre en compte dans le développement d'approches thérapeutiques nouvelles ciblant les TLRs.


  • Résumé

    Systemic lupus erythematosus is a chronic autoimmune disease characterized by production of autoantibodies against nuclear antigens. Many studies indicate a role for Toll-like receptors (TLRs) in the initiation and establishment of systemic lupus erythematosus (SLE). Previous studies in the lab revealed that murine TLR8 controls TLR7 function in dendritic cells (DCs) and is implicated in SLE. TLR9 also controls TLR7-mediated lupus. My thesis had two aims: the first was to understand how the cooperation of TLR8 and TLR9 contributes to TLR7-mediated lupus. By studying double TLR8/9-deficient mice we found that TLR8 and TLR9 have an additive effect on controlling TLR7-mediated lupus, where TLR8 controls TLR7 function on DCs, while TLR9 restrains TLR7 responses in B cells. The second aim of my thesis was to investigate the implication of Gfi-1 in lupus and TLR signaling by studying Genista mice that carry a hypomorphic mutation of Gfi-1. We found that Genista mice develop TLR7-dependent lupus and that Gfi-1 acts as a transcriptional repressor downstream of TLR7 and controls type-I IFN expression. Thus, unbalancing TLR-interactions and transcription factors downstream of TLRs can lead to inflammation and autoimmunity and these mechanisms have to be taken into account when novel therapeutic approaches are developed that target TLRs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (136p.)
  • Annexes : ref. bibliogr. p. 107-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.