La communication engageante au service de la prévention des conduites dopantes chez des adolescents sportifs

par Armelle Favre

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Fabien Girandola.

Le président du jury était Robert-Vincent Joule.

Le jury était composé de Fabien Girandola, Robert-Vincent Joule, Patrick Laure, Gilles Lecocq.

Les rapporteurs étaient Patrick Laure, Gilles Lecocq.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail de thèse est de tester l'efficacité du paradigme de la communication engageante appliqué à la prévention des conduites dopantes. Les conduites dopantes sont la consommation de substances (principalement des drogues licites ou illicites) afin d’améliorer les performances physiques et psychologiques. Dans le sport, certaines de ces substances sont interdites et les conduites dopantes sont simplement appelées "dopage". Les conduites dopantes, et bien plus encore dans le sport, sont souvent considérées comme problématiques car elles peuvent générer des risques pour la santé et également de la tricherie. Trois recherches-actions sont réalisées. La première, auprès de 52 sportifs de haut niveau volontaires, montre que l'engagement semble produire un effet allant dans le sens d’une meilleure prévention du dopage. La deuxième étude teste un dispositif de communication engageante avec 111 athlètes d’élite volontaires : les résultats montrent une diminution de la consommation des compléments alimentaires, excitants et substances contre la douleur, en condition libre choix et actes publics. La troisième recherche se déroulait dans le contexte réel d’une prévention. Les résultats des 760 élèves montrent une diminution de la consommation de tabac et de cannabis après l'action de communication engageante, et une augmentation de l'affirmation de soi. Une réflexion sur l’application et la faisabilité du paradigme de la communication engageante appliquée au domaine de la prévention est proposée en fin de thèse.

  • Titre traduit

    The binding communication paradigm applied to doping behavior prevention among sports teenagers


  • Résumé

    The aim of this work is to test the effectiveness of the binding communication paradigm applied to doping behavior prevention. A doping behavior is the use of a substance (mainly a licit or an illicit drug) with the aim to enhance physical or psychological performance. In sports, some of these substances are prohibited, and doping behaviors are simply named "doping". Doping behaviors, and much more doping in sport, are often regarded as problematic, because they may generate health hazards, and cheating as well. Three studies are conducted. The first one, among 52 top-level volunteers athletes, shows that commitment seems to produce an effect which is in line with a better doping prevention. The second study tests a "committing communication" device with 111 elite volunteers athletes: results show a decrease in consumption of dietary supplements, stimulating products and substances against pain, with conditions of free choice and public acts. The third search occurs in the real context of a prevention. The 760 pupils' results show a decrease of tobacco and cannabis consumption after "committing communication" action, and increasing self-affirmation. A reflexion on the application and feasibility of the binding communication paradigm applied to the field of prevention is proposed at the end of the thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 326-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.