De l’esthétique de la trace : Mémoire, Histoire, Récit dans l’oeuvre de six romancières centraméricaines actuelles (1990-2007=

par Julie Marchio

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Dante Barrientos Tecún.

Le président du jury était Ina Salazar.

Le jury était composé de Dante Barrientos Tecún, Ina Salazar, Werner Mackenbach, Erich Fisbach, Pablo Berchenko.

Les rapporteurs étaient Werner Mackenbach, Erich Fisbach.


  • Résumé

    Dans le contexte de la progressive (re-)démocratisation de l'isthme centraméricain au cours des années 1990, le sous-genre du roman historique connaît un nouvel essor s'inscrivant ainsi dans une tendance globale du sous-continent latino-américain. Les auteurs femmes de l'isthme non seulement commencent à se saisir du genre romanesque en général qu'elles n'avaient que peu cultivé jusqu'alors, mais participent activement de ce nouvel engouement que suscite la mise en fiction de l'histoire, un phénomène qui n'a été que très peu examiné par la critique. La présente recherche est construite à partir de l'analyse textuelle de sept romans publiés entre 1992 et 2007 par six écrivaines centraméricaines. D'une part, nous tentons de montrer que l'écriture fictionnelle de l'histoire des romancières centraméricaines se caractérise par un certain nombre de spécificités qui relèvent de l'approche historique des marginaux et des exclus du pouvoir. D'autre part, nous cherchons à mettre en lumière que cette écriture s'inscrit également dans une tendance plus générale que nous avons qualifiée d'« esthétique de la trace » : une évolution progressive du roman historique vers le roman de la mémoire historique. Aussi, cette recherche menée à bien sur une littérature encore trop marginale dans les universités européennes a pour objet de contribuer à l'analyse des modalités d'écriture de l'histoire choisies par les auteurs femmes en Amérique centrale et de concourir à la compréhension du changement de paradigme que nous semble subir actuellement le roman historique, non seulement dans la région, mais aussi dans nombre de pays latino-américains marqués par un processus de transition politique.

  • Titre traduit

    On the Aesthetics of Trace : Memory, History, Narration in the Oeuvre of Six Current Central American Women Writers (1990-2007)


  • Résumé

    In the context of the progressive (re-)democratization of the Central American isthmus during the 1990s, the sub-genre of the historical novel lived a new boom inscribing itself in a global tendency on the Latin American sub-continent. Women writers in the isthmus not only started to make their presence felt in the novel, in general, scarcely cultivated by them up to that moment, but participated actively in the new enthusiasm provoked by the mise en fiction of history, a phenomenon barely studied by Central American literary criticism up until then. This study is based on the textual analysis of seven novels published between 1992 and 2007 by six Central American women writers. It seeks to demonstrate that the fictional writing of these Central American women novelists is characterized by a certain number of specific features that do not depend on biology but represent a historical approach that predominantly focuses on women, the marginalised and those excluded from power. On the other hand, it also tries to show that at the same time this writing is part of a more general tendency that we have termed the "aesthetics of trace": a progressive evolution of the historic novel towards the novel of historical memory. In this way, the present research about a literature still too marginalized in European universities, aims at contributing to the analysis of the modes of history writing chosen by women writers in Central America and to the comprehension of the change of paradigm, which the historical novel is undergoing at this moment, not only in the Central American region, but also in a number of Latin American countries that are marked by a process of political transition.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (761 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 485-563. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.