Aspects psychologiques et sociaux de l'expérience de la douleur chronique

par Vanessa Laguette

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thémistoklis Apostolidis.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la compréhension de l'expérience de la douleur chronique à travers les rôles de facteurs psychosociaux : Douleur chronique comprise en tant que « douleur en situation » et socialement construite, et expérience de la douleur enracinée dans et par la vie sociale. L'expérience est ainsi fonction des significations et du sens que le sujet donne à ses situations de douleur, par l'importance des théories subjectives ou 'profanes' et des représentations sociales. De ce fait, la compréhension de l'expérience de la douleur nous amène à penser le rôle du savoir expérientiel des patients, et ainsi la place du « patient-expert » dans le système de soin. Nous explorons, par ailleurs, le fait que l'expérience, le sens donné à la douleur et le vécu auraient un lien avec la qualité de vie et la souffrance psychologique. Nos intérêts s'élargissent ainsi à la compréhension des déterminants de la qualité de vie et de la santé psychologique, notamment à travers le rôle du rapport au temps et des insertions sociales des patients. De façon plus élargie, cette thèse porte également sur les déterminants de la participation aux études longitudinales et à la prise en charge des patients au long court. En conséquence, nous inscrivons cette présente thèse dans un cadre pluriméthodologique avec des données quantitatives et discursives dans un objectif de triangulation.

  • Titre traduit

    Psychological and social aspects of chronic pain experience


  • Résumé

    Our research cover the comprehension of the experience of chronic pain through the role of psychosocial factors. These diseases are understood as "pain in situation" and socially constructed; their experience is related to and conditioned by social life. Experience becomes function of meanings and sense that patients give to their pain situations, by the importance of subjective and 'profane' theories, and social representations. Therefore, the understanding of pain experience leads us to question the role of patients' experiential knowledge and the position of the "expert patient" in the health care system. In addition, we explore the fact that the experience and the meaning gave to the pain may be related to quality of life and psychological suffering. Our interests thus broaden to include the understanding of quality of life and psychological health determinants, especially through the role of the relation to psychological time and patients' social insertions. More generally, we study the determinants of involvement in longitudinal studies and long-term patients care. Consequently, we incorporate our research interests within a multi-methodological framework using quantitative and discursive data to create triangulation


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (424 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-340

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.