Temporaires en permanence : Une ethnologie du travail intérimaire "non-qualifié"

par Philippe Rosini

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Agnès Jeanjean.


  • Résumé

    L'intérim est un mode d'utilisation de la force de travail qui offre aux entreprises des facilités d'embauche et de révocation de la main d'oeuvre. Cette thèse rend compte de la condition sociale des intérimaires « non-qualifiés ». La réflexion se situe dans le champ de l'ethnologie du travail et des techniques. L'enquête s'est déroulée sur plusieurs années à partir d'une immersion au sein de différentes entreprises du Sud-est de la France (Grasse, 06). Une attention particulière est portée aux techniques, aux savoir-faire et à leur transmission, ainsi qu'aux outils et aux connaissances plus ou moins lacunaires mis à disposition des intérimaires par les entreprises utilisatrices. Les parcours que ces salariés empruntent au sein des unités de production, de leur mise à l'écart jusqu'à leur inclusion dans les collectifs de travail, sont examinés. Toutes ces dimensions sont traversées et orientées par le caractère temporaire du régime d'embauche. Chaque fois qu'une mission s'achève et qu'une autre débute, les intérimaires doivent nouer d'autres relations, se forger d'autres habitudes et mettre en oeuvre de nouvelles techniques, toutes aussi temporaires et incertaines, perdant ainsi l'esquisse des automatismes à peine intégrés. Il apparaît également que la mobilisation productive et subjective des intérimaires dépend de la durée potentielle de leurs contrats. Cette vulnérabilité contractuelle a divers effets en fonction des aspirations de chaque salarié et des usages que chacun fait de l'intérim. Lorsque la maîtrise de l'emploi du temps comme celle de l'avenir font défaut, c'est l'insertion sociale tout entière qui s'en trouve affectée.

  • Titre traduit

    Continually temp's : Ethnology of temporary workers


  • Résumé

    Temporary work is a way of using the workforce which allows companies to hire and repeal the labour with ease. This thesis reports the social condition of the "unskilled" temporary workers. The ethnological investigation took place over several years through a participative observation, as a temporary worker, within various companies. The reflection belongs to the field of the ethnology of work. The analysis is based on the examination of the working conditions, by paying a particular attention on techniques, by questioning the know-how and their transmission, as well as by observing tools and the more or less incomplete knowledge given to temporary workers by the user companies. This thesis also describes the paths they can follow in the production units; from their sidelining to their inclusion in the work collectives. All these dimensions are crossed and directed by the temporary nature of this type of hiring. Every time a mission ends and every time another one begins, temporary employees have to build other relationships, find other habits and operate new techniques, just as temporary and uncertain, thus losing recent barely integrated automatisms. The specific know-how and the practical adaptations which they develop in front of this situation of indecision are examined in this thesis. It also seems that the productive and subjective mobilization of the temporary workers depends on the potential duration of their missions. This contractual vulnerability has diverse effects depending on the aspirations of each employee and their use of temporary work. Without control over one's timetable and one's future it is the whole social integration process which is affected.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (605 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 571-589. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.