Etude de la zone monétaire optimale de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine

par Ludovic Garofalo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Maître.

Le président du jury était Chicot Eboué.

Le jury était composé de Philippe Maître, Chicot Eboué, François Facchini, Gilbert Bougi.

Les rapporteurs étaient François Facchini.


  • Résumé

    Depuis 1939, une partie des pays de l'Afrique de l'Ouest a pour monnaie le Franc CFA d'Afrique de l'Ouest. Ces pays constituent, de fait, une zone monétaire. La dévaluation du CFA de 1994 marque le passage d'une convertibilité automatique à une convertibilité partielle. Il est alors légitime de s'interroger sur l'optimalité de cette zone monétaire surtout dans un contexte où la Zone Euro connaît elle même des difficultés.Elle a pour ambition de s'interroger sur l'optimalité de la zone monétaire l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine. L'étude a donc pour objectif d'identifier si cette zone monétaire est une Zone Monétaire Optimale, (ZMO) au sens de MUNDELL (1961). L'objet d'étude soulevé ici portera plus particulièrement sur l'analyse des critères de faisabilité d'une ZMO et le passage à des critères de soutenabilité. Les critères de premier rang d'une ZMO, déterminés par les auteurs précurseurs de littérature sur la question dans les années 1960 et 1970, constitués principalement par les apports de MUNDELL, (1961).Notre travail propose de ne pas se limiter à la définition donnée par MUNDELL, même si cette théorie s'applique à juste titre pour des pays candidats à l'adhésion. Dans ce cas la Loi du Prix Unique permet de caractériser la fixité du taux de change comme étant une condition nécessaire de premier rang. Cette condition de premier ordre est non suffisante pour justifier de la soutenabilité et durabilité d'une zone. La fixité des monnaies est la deuxième condition retenue. La monnaie unique devient alors un choix rationnel qui se justifie par les avantages qu'elle procure aux pays qui l'adoptent.

  • Titre traduit

    Analysis of the West African Economic and Monetary Union optimum currency area


  • Résumé

    Ome of the West African countries have adopted the CFA Franc (Franc of African Financial Communities) as their currency in 1939. These countries hence form a monetary zone. The devaluation of the French CFA in 1994 marked the passage from an automatic convertibility to a partial convertibility. It seems legitimate to consider the optimality of the West-African currency area - especially in a context where the Euro zone itself faces difficulties.This thesis aims to identify whether this area is indeed an optimal currency area as defined by MUNDELL in 1961. The object of study raised here will focus more particularly on the analysis of the feasibility of an OCA (Optimum currency area) and on the passage to sustainability criteria. The primary criteria of an OCA -- as determined by the founding authors in the literature of the 1960s and 1970s on the issue, MUNDELL being the main contributor (1961). This study however does not restrict itself solely to the definition given by MUNDELL, even though his theory applies rightly to countries which are candidates to entry into the union. In this case, the Law of one Price (Loop) can characterize the fixity of the exchange rate as a primary necessary condition. This proviso however is not sufficient to justify the sustainability and durability of an area. In case this latter condition is not met, the other condition is the fixity of currencies. The unique currency then becomes a rational choice which is justified by the advantages it procures countries which adopt it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 193-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.