Perspectives on employee stock ownership in France, Germany, and The United States of America

par Alexander Kern

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Nicolas Aubert et de Xavier Hollandts.

Le président du jury était Patrick Rousseau.

Le jury était composé de Nicolas Aubert, Xavier Hollandts, Patrick Rousseau, Stéphane Trébucq, Peter Wirtz.

Les rapporteurs étaient Stéphane Trébucq, Peter Wirtz.

  • Titre traduit

    "


  • Résumé

    Tout d'abord, cette recherche examine le capitalisme partagé, le développement théorique et historique de la participation des salariés, et les droits de propriété. Deuxièmement, la thèse analyse empirique sur les perspectives de l'actionnariat salarié. Premièrement, la période du 19ème siècle jusqu'au début du 21ème siècle en Allemagne est recherchée. Nous essayons de répondre à la question : "Est-ce que les décideurs politiques en Allemagne veulent créer une société de propriétaires ?" Au cours de la recherche, nous montrons l'hypothèse "L'actionnariat salarié est un critère des pères fondateurs de l'Allemagne afin de stabiliser Allemagne socio-économique après la Seconde guerre mondiale. Supporté bien évidemment par une étude qualitative de recherches d'archives historiques. En Allemagne, il est évident que les pères fondateurs ont poursuivis "Wohlstand für Alle" à travers les actions des citoyens. Deuxièmement, cette recherche examine la relation entre l'actionnariat salarié et le WACC. La thèse analyse le conflit entre les parties prenantes internes et externes, qui est représenté par le cours des actions d'une entreprise en supposant un marché efficace. Nous émettons l'hypothèse : «Un pourcentage plus élevé d'actions détenues par les salariés provoque un WACC inférieur" Ceci est confirmé par un modèle de régression quantitative fixe de panneau d'effet dans le cas de l'indice Société des Bourses Françaises 120 et l'indice 500 de Standard & Poor.


  • Résumé

    Firstly, this research examines shared capitalism, the theoretical and historical development of employee participation, and ownership rights. Secondly, the thesis analyzes empirically perspectives on employee stock ownership. First, the period from the 19th century until the beginning of the 21st century in Germany is researched. We attempt to answer the question: "Did policy makers in Germany want to create a society of owners?" During the research we prove the hypothesis "Employee ownership was a criterion of Germany's founding fathers in order to stabilize Germany socio-economically after the Second World War." We confirm it through a qualitative study of historical archive researches. In Germany, there is clear evidence that founding fathers pursued "Wohlstand für Alle" through citizen's shares. Second, this research examines the relationship between employee stock ownership and the weighted average cost of capital. The thesis analyzes the conflict between internal and external stakeholders, which is represented through a company's stock price assuming an efficient market. We hypothesize: "A higher percentage of shares held by employees causes a lower WACC." This is confirmed through a quantitative fixed effect panel regression model in the case of the Société des Bourses Françaises 120 index and Standard & Poor's 500 index.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-261 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 238-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 3312
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.