Étudier à la ville : intégration scolaire et construction de l'identité des enfants de travailleurs migrants d'origine paysanne (nongmingong) en Chine

par Mingchao Zhou

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Hélène Thomas.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier les effets d'une politique scolaire spécifique destinée aux enfants de travailleurs migrants ruraux - les « enfants de nongmingong » - faisant l'objet d'une catégorisation et d'une sectorisation dans des écoles spécifiques à cause du système d'enregistrement de la résidence (hukou) en Chine au niveau local. Le « problème de l'éducation des enfants de nongmingong» est en réalité le produit d'un processus d'objectivation de cette catégorie d'élèves, non seulement par la construction institutionnelle fondée sur une logique particulariste mais aussi par la légitimation savante des recherches académiques chinoises teintées d'une vision misérabiliste. Nous mettons les enfants au centre de la focale de recherche et tentons de cerner les effets de la ségrégation scolaire sur la construction de l'identité sociale des enfants et de leurs parents. Fondée sur une enquête ethnographique dans une école semi-privée destinée à l'accueil de ces enfants dans la ville de Hangzhou entre 2010 et 2012, cette recherche met au jour tant les modalités de la mise en oeuvre de la catégorie au sein de l'école par la direction et par les enseignants issus des classes moyennes urbaines, que les formes de résistance et de négociation ou de remise de soi des parents d'élèves face à l'institution scolaire. De même les enfants ne sont pas passifs face à ces injonctions et à ces processus d'imprégnation et d'inculcation d'éléments contradictoires (normes, valeurs, savoir-faire et savoir-être) par les univers familial et scolaire. Ils mettent en oeuvre différentes formes de conciliation pour se forger une identité personnelle.

  • Titre traduit

    Studying in cities : school intergration and social identity construction of rural-to-urban migrants (nongmingong)' children in China


  • Résumé

    This thesis aims to study the effects of a specific school policy for children of rural migrant workers - the « children of nongmingong » - subject to categorization and segmentation in a specific school because of registration system of the residence (hukou) in China. The « problem of the education of children nongmingong » is actually the product of a process of objectification of this category of students, not only by the institutional construction based on a particularistic logic but also by scholarly research Chinese academic tinged who legitimates the concept and provides a pessimistic vision.We put children at the center of the focus of research and we are trying to identify the effects of school segregation on the construction of the social identity of children and of their parents. Based on an ethnographic study in a semi-private school for children of nongmingong in Hangzhou City between 2010 and 2012, this research reveals both the modalities of implementation of the category within the school by management and by teachers from the urban middle classes, and the forms of resistance and negotiation of parents in front of the school system.Children are not passive in this process. They face these injunctions and adapt to this situation of impregnation and inculcation of conflicting elements (norms, values, knowledge and skills) of the family and school universe. They implement various forms of conciliation to form their own identity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Étudier à la ville : intégration scolaire et construction de l'identité des enfants de travailleurs migrants d'origine paysanne, nongmingong, en Chine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Étudier à la ville : intégration scolaire et construction de l'identité des enfants de travailleurs migrants d'origine paysanne, nongmingong, en Chine
  • Détails : 1 vol. (491 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 419-447
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.