Formation et pratiques documentaires numériques dans les bibliothèques universitaires en France

par Denise Tassius

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bruno Ollivier.


  • Résumé

    Avec l’arrivée des technologies de l’information, l’explosion de l’information et la recrudescence des supports ont modifié les pratiques des usagers des bibliothèques qui utilisent de plus en plus le numérique et les nouveaux outils de communication. Ces évolutions placées dans le cadre de la formation à l’université nous interrogent sur l’enjeu que peut représenter la formation documentaire dans les besoins et les attentes des utilisateurs pour une meilleure utilisation de l’information. Notre recherche se précise autour des médias socionumériques qui ponctuent le quotidien des étudiants et qui suscitent des interrogations sur leurs impacts dans l’accès à la documentation universitaire. On observe que les compétences à maîtriser par les usagers sont encore occultées dans les formations classiques proposées dans les bibliothèques universitaires alors qu’elles sont nécessaires pour provoquer une meilleure réception des savoirs informationnels et documentaires afin d’interagir sur un enfermement consumériste de l’information.En nous appuyant sur une méthodologie avec des entretiens exploratoires à un questionnaire auprès de professionnels de l’information, de la communication et de la documentation, notre étude montre que c’est dans le cadre d’une convergence numérique qu’un changement peut s’opérer chez les étudiants. Cette convergence s’inscrit dans le cadre de formations qui s’orientent vers les cultures numériques qui allient à la fois l’éducation aux médias déclinant l’esprit critique, l’apprentissage centré apprenant et la culture technique qui doit prendre en compte à la fois la connaissance des outils mais aussi la formation par les outils. C’est cette vision de l’écologie de la formation qui préfigure dans notre analyse et qui s’annonce pour les bibliothèques universitaires comme un axe fort d’ancrage dans l’enseignement supérieur, autour d’une dynamique axée vers une convergence info-documentaire numérique. Ces préconisations sont envisagées dans le cadre d’actions collectives au sein de l’université avec une réelle médiation entre les différents acteurs de l’éducation et de la formation et une place centrale pour la bibliothèque universitaire comme le lieu des transversalités de la formation numérique.

  • Titre traduit

    Training and practices digital documentaries in universitary libraries in France


  • Résumé

    With the advent of information technology, the information explosion and the resurgence of media changed the practices of users of libraries that use more digital and new communication tools. These developments within the University training interrogate us on the issue that may represent the documentary training in the needs and expectations of users for a better use of the information. Our research says around digital social media that punctuate the lives of students and which raise questions on their impacts in access to academic literature. Observed that skills to master by users are still obscured in conventional formations proposed in academic libraries that are necessary to produce a better reception of documentary and informational knowledge to interact a consumerist confinement of information. Based on a methodology with exploratory talks to a questionnaire with information, communication and documentation professionals, our study shows that this is in digital convergence that a change may occur among students. This convergence is part of formations that are moving towards digital cultures combining both education media declining the critical spirit, centered learning and technical culture which must take into account both the knowledge of the tools, but also the training tools. It is this vision of the ecology of the training that foreshadowed in our analysis and looming for academic libraries as a strong axis of anchoring in higher education around a dynamic oriented towards a digital documentary convergence. These recommendations are considered in the context of collective action within the University with real mediation between the different actors of education and training, and a central place for the University Library as the place of training for digital transversalities.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.