L' Homme et le Système : critique destructuraliste du principe de rationalité

par Dimitri Lasserre

Thèse de doctorat en Philosophie de l'économie

Sous la direction de Jean Gabriel Montauban.

Soutenue en 2014

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Les théories développées en sciences économiques reposent sur un paradigme qui semble irréaliste – et dont beaucoup d’auteurs sont d’accord pour affirmer qu’il l’est. Ce paradigme, c’est l’homo oeconomicus, homme idéal régi par le principe de rationalité économique. L’objectif de cette thèse est d’analyser la construction de la rationalité ainsi que les postulats qui la composent. En se basant sur une réflexion philosophique de type ontologique, je m’efforce à déconstruire les mythes véhiculés non seulement par les sciences économiques, mais aussi par notre société, qui construit et renforce ses mythes. Ma réflexion essaie de mettre en avant le fait que la rationalité n’est pas ce qu’elle prétend être parce que le concept de rationalité lui-même est une originellement construction de type utilitariste, qui se transforme en construction systémique. Bien plus réel que l’homo oeconomicus, l’homo systemicus (l’hétéroindividu) érige et subit la rationalité du système dans lequel il évolue

  • Titre traduit

    Man and System : destructuralist critique of rationality


  • Résumé

    The theories developed in economic sciences are based on a paradigm that does not seem realist at all – many authors actually agree on this. This paradigm is called homo oeconomicus, kind of ideal man lead by the principle of economic rationality. The point of this PhD. Is to analyse the construction of rationality and of the postulates that make appear. I propose a philosophical thought beginning with ontology, so as to do a deconstruction of the myths that economic sciences and also our society want us to believe as absolute truths. My reflection tries to point out that rationality is not what it pretends to be because the concept of rationality itself comes originally from an utilitarist construction, that have become through ages a systemic construction. Much more real than homo oeconomicus, homo systemicus keeps building and enduring the rationality of the system where he evolves.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (830 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 801-824

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TA0655
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.