Approche intégrée de la qualité dans les filères agricoles : cas de la filière igname en Guadeloupe

par Carla Barlagne

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Harry Ozier-Lafontaine.

Soutenue en 2014

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Dans un contexte en constante évolution et caractérisé par des changements globaux, les filières agricoles doivent faire face à de nouveaux enjeux (aléas climatiques, évolutions du contexte réglementaire, des normes sanitaires, des modes de vie des consommateurs, etc. ). Ce constat implique la nécessité de concevoir d’autres organisations de filière qui leur permettent de s’adapter à ces nouveaux enjeux. L’objectif de cette thèse est de contribuer à l’avancée des travaux sur les nouveaux modes d’organisation des filières et de proposer une démarche de diagnostic-conception de filières agricoles durables centrée sur la question des conditions d’émergence de la qualité dans les filières. A partir d’une analyse de la littérature, nous construisons une démarche originale qui est ensuite appliquée à la filière igname en Guadeloupe. Notre méthode se décompose en deux étapes. Dans un premier temps, nous identifions des stratégies de développement pour améliorer la durabilité de la filière ainsi que les leviers à actionner pour mettre en œuvre ces stratégies. Dans un deuxième temps, nous analysons la cohérence de ces leviers aux trois maillons de la filière : la consommation, la production et la commercialisation. La démarche globale met en œuvre des outils d’investigation à chaque maillon de la filière et envisage leur articulation afin de répondre, par une analyse transversale des résultats, à l’enjeu d’une structuration durable de la filière par la qualité. L’analyse de la filière igname en Guadeloupe a montré qu’une action au niveau de la demande, en la stimulant, était une des stratégies envisageables pour améliorer la durabilité de la filière. Un des leviers d’action pertinent identifié pour mettre en œuvre cette stratégie est l’amélioration de la qualité de l’igname. Nous avons alors évalué la cohérence de ce levier aux différents maillons de la filière en : i/mesurant le consentement à payer des consommateurs pour différents profils d’igname (une igname locale, une igname biologique, une variété d’igname qualifiée comme de qualités organoleptiques supérieures); ii/évaluant la compatibilité stratégique et opérationnelle du levier identifié avec les structures d’exploitations, en particuliers via la question du passage à la production d’igname biologique et des performances technico-économiques de ces itinéraires techniques dans les différents types d’exploitations ; iii/menant une approche croisée de la perception de la qualité de l’igname selon les producteurs et les intermédiaires et en examinant leurs stratégies commerciales. Nous avons pour cela mobilisé des méthodes et outils nombreux et variés, tels que le diagnostic de terrain, les entretiens d’enquête, les focus groups, l’économie expérimentale, les typologies d’exploitations agricoles et la simulation. Outre les résultats produits, les travaux réalisés soulèvent de nouvelles questions, suggérant des pistes de recherches interdisciplinaires et ouvrant ainsi le champ à une réflexion globale pour l’avenir de la filière igname en interaction forte avec les différents acteurs de la filière. La méthode que nous proposons et les résultats obtenus pourraient utilement servir à cette réflexion. Le dernier chapitre de cette thèse revient sur les conditions de mise en œuvre de l’ensemble méthodologique proposé et ses forces et faiblesses. Il apparaît que, bien que la méthode puisse être encore améliorée, celle-ci pourrait aisément être appliquée à d’autres filières dans d’autres contextes.

  • Titre traduit

    ˜An œintegrated approach to quality in the agricultural sector : the case of the yam sector in Guadeloupe


  • Résumé

    In a constantly changing environment, characterized by global change, agricultural sectors face new challenges (weather conditions, changes in the regulatory environment, health standards, lifestyles of consumers, etc. ). This finding implies the need to develop other food sector organizations that allow them to adapt to these new challenges. The objective of this thesis is to contribute to scientific progress on new ways of organizing food sectors. We suggest a diagnosis and design approach for sustainable agricultural sectors, focuses on the issue of the conditions of emergence of product quality. From a literature review, we build an original approach which is then applied to the yam sector in Guadeloupe. Our method consists of two steps. In a first step, we identify development strategies to improve the sustainability of the sector and the levers to operate to implement these strategies. In a second step, we analyze the consistency of these levers to three segments in the chain: consumption, production and marketing. The overall approach implements investigative tools at each segment in the chain and their joint use as well as a cross-sectional analysis of the results, to answer the issue of a sustainable management of the sector by product quality. The yam value chain analysis in Guadeloupe, showed that action on the demand side, by stimulating it, was one of the possible strategies to improve the sustainability of the sector. One of the relevant levers of action identified to implement this strategy is to improve the quality of yam. We then evaluated the consistency of this lever to the different segments in the chain by: i/ measuring consumer willingness to pay for different yam profiles (a local yam, organic yam, and a yam variety qualified as of superior sensory quality) ii / evaluating strategic and operational compatibility of the identified lever with farm structures, in particular via the issue of transition to organic production of yams and techno-economic performance of these crop management systems; iii / leading a cross approach to the perception of the quality of yam by producers and intermediaries and reviewing their business strategies. In order to do so, we have mobilized many and varied methods and tools, such as the field diagnosis, interviews, focus groups, experimental economics, farm typologies and simulation. In addition to the results produced, the work carried raises new questions, suggesting ways for interdisciplinary research. It also paves the way to a global approach for the future of the yam sector in strong interaction with the various stakeholders. The method we offer and the results might be useful for this reflection. The final chapter of this thesis discusses the requirements for implementation of the proposed methodology and its overall strengths and weaknesses. It appears that, although the method can be further improved, it could easily be applied to other sectors in other contexts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (281 p.)
  • Notes : Confidentielle jusqu'en 2017
  • Annexes : Bibliogr. p. 271-281

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TA0678
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.