Etude des parcours de vieillissement semi-institutionnalisés : un processus individuel et institutionnel

par Nathalie Grebil

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Didier Demazière.

Soutenue en 2013

à Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines .


  • Résumé

    Ce travail de recherche interroge l’organisation institutionnelle et individuelle des parcours de vieillissement semi-institutionnalisés. Pour saisir les variations et les formes d’organisation, l’enquête de terrain a privilégié les méthodes qualitatives : observations, entretiens spécifiques et biographiques. D’abord, il a été mis en évidence que les parcours de vieillissement sont rythmés par des évènements plus ou moins perturbateurs et déclencheurs d’une bifurcation biographique pouvant menée à un parcours de vieillissement semi-institutionnalisé ou totalement institutionnalisé. Puis, nous avons pu mettre en évidence que d’une part, les parcours de vieillissement semi-institutionnalisés résultent d’interactions extérieures à l’individu qui sont macrosociales (les lois cadres), méso-sociales (les configurations et l’organisation locale), et enfin, microsociales (les réseaux de relations de l’individu et/ou de son conjoint…). D’autre part, les parcours de vieillissement semi-institutionnalisés découlent d’interactions intérieures à l’individu qui font qu’il est face à des contraintes et des opportunités ainsi qu’à un éventail d’actions et de choix possibles. Elles émanent d'attachements et/ou d’engagements moraux de l’individu envers ses proches, mais aussi du caractère proprement dit de l’individu formé par son histoire personnelle. Il y a pour chaque parcours de vieillissement de la complexité et, chaque parcours est le fruit d'un mélange entre des individualités, des événements plus ou moins prévisibles et bifurcatoires, des configurations individuelles et institutionnelles, et, des organisations.

  • Titre traduit

    Study of the partly institutionalised aging road map : an individual and institutional process


  • Résumé

    This research questions the institutional and individual organisation for partly institutionalised road maps of aging. To grasp the variations and different types of organisations, the ground study preferred qualitative methods: Observations, specific meetings and biographies. To start with, evidence was shown that aging processes are punctuated by more or less disturbing events and triggers of biographic junctions which can lead to an aging road map partly institutionalised or fully institutionalised. Then, we were able to point out that on one hand the partly institutionalised aging road map results from exterior interactions to the individual which are macro-social (framework laws), mezzo-social (configuration and local organisation), and finally micro-social (personal relation network of the individual or his/her partner…). On the other hand the partly institutionalised aging road map arises from the individual internal interactions which put the individual face to face with constraints and opportunities as well as a range of actions and possible choices. These come from attachments and/or moral engagements from the individual towards his close relatives, but also from the individual’s own character made from their personal history. There is, for each aging road map, some complexity; and each road is the fruit of a mixture of individualities, more or less predictable and branching events and individual and institutional configurations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(437 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 399-436. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.