Réponse immunitaire de Rattus rattus contre Yersinia pestis : implication dans la stabilisation des foyers pesteux à Madagascar

par Voahangy Michèle Andrianaivoarimanana

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Ronan Jambou.

Soutenue en 2013

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    La persistance de la peste à Madagascar est mal élucidée. Rattus rattus est le principal réservoir. L’objectif de cette étude est de décrire sa réponse immunitaire à l’infection et son rôle dans la persistance de la maladie. Des rats sains de terrain et d’élevage (F1) ont été inoculés avec Yersinia pestis pour suivre leur survie et l’apparition de l’immunité. Pour les rats de zone d’endémie pesteuse, une résistance naturelle est décrite et transmissible à la descendance. L’analyse du transcriptome des PBMC à J5 post-infection montre une activation différentielle des voies de l’inflammation et de l’apoptose selon l’origine géographique du rat qui pourrait expliquer cette résistance. De même l’inoculation de très faibles doses de bactéries induit une réponse immunitaire rapide qui augmente la survie des rats et les protège d’une réinfection ultérieure. La résistance du rat noir à la peste présente ainsi à la fois une base génétique et immunologique et permet la persistance de la maladie.

  • Titre traduit

    Rattus rattus immune response against Yersinia pestis : role in the maintenance of plague foci in Madagascar


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The reasons for plague persistence in Madagascar remain unclear. Rattus rattus is the main reservoir. The aim of this work is to describe the immune response to infection and its role in the persistence of the disease. Healthy field and bred (F1) rats were inoculated with Yersinia pestis to follow-up their survival and the occurrence of immunity. Natural resistance in rats from plague focus is described and is transmitted to offspring. Transcriptome analysis of PBMC at day5 post-infection showed a differential activation of inflammatory pathways and apoptosis according to the geographical origin of the rat that may explain this resistance. Similarly, the inoculation of very low doses of bacteria induced a rapid immune response that increases the survival of rats and protects against subsequent reinfection. Plague resistance in black rats has both a genetic and immunological basis and allows the persistence of the disease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [109]-118. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 571.6 AND
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T130022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.