Systèmes quasi-LPV continus : comment dépasser le cadre du quadratique ?

par Abdelhafidh Jaadari

Thèse de doctorat en Automatique. Automatique, génie informatique

Sous la direction de Thierry-Marie Guerra et de Antonio Sala Piqueras.


  • Résumé

    Cette thèse aborde le problème de l'analyse de la stabilité et de la conception des lois de commande pour les systèmes non linéaires mis sous la forme de modèles flous continus de type Takagi-Sugeno. L'analyse de stabilité est généralement basée sur la méthode directe de Lyapunov. Plusieurs approches existent dans la littérature, basées sur des fonctions de Lyapunov quadratiques sont proposées pour résoudre ce problème, les résultats obtenus à l'aide des telles fonctions introduisent un conservatisme qui peut être très préjudiciable. Pour surmonter ce problème, différentes approches basées sur des fonctions de Lyapunov non quadratiques ont été proposées, néanmoins ces approches sont basées sur desconditions très restrictives. L'idée développée dans ce travail est d'utiliser des fonctions de Lyapunov non quadratiques et des contrôleurs non-PDC afin d'en tirer des conditions de stabilité et de stabilisation moins conservatives. Les propositions principales sont : l'utilisation des bornes locales des dérivées partielles au lieu des dérivés des fonctions d’appartenances, le découplage du gain du régulateur des variables de décision de la fonction Lyapunov, l’utilisation des fonctions de Lyapunov floues polynomiales dans l’environnement des polynômes et la proposition de la synthèse de contrôleur vérifiant certaines limites de dérivés respectées dans une région de la modélisation à la place de les vérifier a posteriori. Ces nouvelles approches permettent de proposer des conditions locales afin de stabiliser les modèles flous continus de type T-S, y compris ceux qui n'admettent pas une stabilisation quadratique et obtenir des domaines de stabilité plus grand. Plusieurs exemples de simulation sont choisis afin de vérifier les résultats présentésdans cette thèse.

  • Titre traduit

    Continuous quasi-LPV Systems : how to leave the quadratic framework?


  • Résumé

    This thesis deals with the problem of stability analysis and control design for nonlinear systems in the form of continuous-time Takagi-Sugeno models. The approach to stability analysis is usually based on the direct Lyapunov method. Several approaches in the literature, based on quadratic Lyapunov functions, are proposed to solve this problem ; the results obtained using such functions introduce a conservatism that can be very detrimental. To overcome this problem, various approaches based on non-quadratic Lyapunov functions have also been recently presented; however, these approaches are based on very conservative bounds or too restrictive conditions. The idea developed in this work is to use non-quadratic Lyapunov functions and non-PDC controller in order to derive less conservative stability and stabilization conditions. The main proposals are : using local bounds in partial derivatives instead of time derivatives of the memberships,decoupling the controller gain from the Lyapunov function decision variables, using fuzzy Lyapunov functions in polynomial settings and proposing the synthesis of controller ensuring a priori known time-derivative bounds are fulfilled in a modelling region instead of checking them a posteriori. These new approaches allow proposing local conditions to stabilize continuous T-S fuzzy systems including those that do not admit a quadratic stabilization. Several simulation examples are chosen to verify the results given in this dissertation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.